Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant ; quand irai‑je et verrai‑je la face de Dieu ? Ps 42.3

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 9.1
    Ayant convoqué les Douze, il leur donna puissance et pouvoir sur tous les démons, et sur les maladies pour les guérir.
 Lc [9:1] copie vers le presse-papiers 
  • 9.2
    Et il les envoya proclamer le Royaume de Dieu et faire des guérisons.
 Lc [9:2] copie vers le presse-papiers 
  • 9.3
    Il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent ; n'ayez pas non plus chacun deux tuniques.
 Lc [9:3] copie vers le presse-papiers 
  • 9.4
    En quelque maison que vous entriez, demeurez‑y, et partez de là.
 Lc [9:4] copie vers le presse-papiers 
  • 9.5
    Quant à ceux qui ne vous accueilleront pas, sortez de cette ville et secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux. »
 Lc [9:5] copie vers le presse-papiers 
  • 9.6
    Etant partis, ils passaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.
 Lc [9:6] copie vers le presse-papiers 
  • 9.7
    Hérode, le tétrarque, apprit tout ce qui se passait, et il était fort perplexe, car certains disaient : « C'est Jean qui est ressuscité d'entre les morts » ;
 Lc [9:7] copie vers le presse-papiers 
  • 9.8
    certains : « C'est Elie qui est reparu » ; d'autres : « C'est un des anciens prophètes qui est ressuscité. »
 Lc [9:8] copie vers le presse-papiers 
  • 9.9
    Mais Hérode dit : « Jean ! moi je l'ai fait décapiter. Quel est‑il donc, celui dont j'entends dire de telles choses ? » Et il cherchait à le voir.
 Lc [9:9] copie vers le presse-papiers 
  • 9.10
    A leur retour, les apôtres lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait. Les prenant alors avec lui, il se retira à l'écart, vers une ville appelée Bethsaïde.
 Lc [9:10] copie vers le presse-papiers 
  • 9.11
    Mais les foules, ayant compris, partirent à sa suite. Il leur fit bon accueil, leur parla du Royaume de Dieu et rendit la santé à ceux qui avaient besoin de guérison.
 Lc [9:11] copie vers le presse-papiers 
  • 9.12
    Le jour commença à baisser. S'approchant, les Douze lui dirent : « Renvoie la foule, afin qu'ils aillent dans les villages et fermes d'alentour pour y trouver logis et provisions, car nous sommes ici dans un endroit désert. »
 Lc [9:12] copie vers le presse-papiers 
  • 9.13
    Mais il leur dit : « Donnez‑leur vous‑mêmes à manger. » Ils dirent : « Nous n'avons pas plus de cinq pains et de deux poissons. A moins peut‑être d'aller nous‑mêmes acheter de la nourriture pour tout ce peuple. »
 Lc [9:13] copie vers le presse-papiers 
  • 9.14
    Car il y avait bien 5.000 hommes. Mais il dit à ses disciples : « Faites‑les s'étendre par groupes d'une cinquantaine. »
 Lc [9:14] copie vers le presse-papiers 
  • 9.15
    Ils agirent ainsi et les firent tous s'étendre.
 Lc [9:15] copie vers le presse-papiers 
  • 9.16
    Prenant alors les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux au ciel, les bénit, les rompit et il les donnait aux disciples pour les servir à la foule.
 Lc [9:16] copie vers le presse-papiers 
  • 9.17
    Ils mangèrent et furent tous rassasiés, et ce qu'ils avaient eu de reste fut emporté : douze couffins de morceaux !
 Lc [9:17] copie vers le presse-papiers 
  • 9.18
    Et il advint, comme il était à prier, seul, n'ayant avec lui que les disciples, qu'il les interrogea en disant : « Qui suis‑je, au dire des foules ? »
 Lc [9:18] copie vers le presse-papiers 
  • 9.19
    Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d'autres, Elie ; pour d'autres, un des anciens prophètes est ressuscité »
 Lc [9:19] copie vers le presse-papiers 
  • 9.20
    « Mais pour vous, leur dit‑il, qui suis‑je ? » Pierre répondit : « Le Christ de Dieu. »
 Lc [9:20] copie vers le presse-papiers 
  • 9.21
    Mais lui leur enjoignit et prescrivit de ne le dire à personne.
 Lc [9:21] copie vers le presse-papiers 
  • 9.22
    « Le Fils de l'homme, dit‑il, doit souffrir beaucoup, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter. »
 Lc [9:22] copie vers le presse-papiers 
  • 9.23
    Et il disait à tous : « Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui‑même, qu'il se charge de sa croix chaque jour, et qu'il me suive.
 Lc [9:23] copie vers le presse-papiers 
  • 9.24
    Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi, celui‑là la sauvera.
 Lc [9:24] copie vers le presse-papiers 
  • 9.25
    Que sert donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il se perd ou se ruine lui‑même ?
 Lc [9:25] copie vers le presse-papiers 
  • 9.26
    Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles, de celui‑là le Fils de l'homme rougira, lorsqu'il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges.
 Lc [9:26] copie vers le presse-papiers 
  • 9.27
    « Je vous le dis vraiment, il en est de présents ici même qui ne goûteront pas la mort, avant d'avoir vu le Royaume de Dieu. »
 Lc [9:27] copie vers le presse-papiers 
  • 9.28
    Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier.
 Lc [9:28] copie vers le presse-papiers 
  • 9.29
    Et il advint, comme il priait, que l'aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d'une blancheur fulgurante.
 Lc [9:29] copie vers le presse-papiers 
  • 9.30
    Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui : c'étaient Moïse et Elie
 Lc [9:30] copie vers le presse-papiers 
  • 9.31
    qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu'il allait accomplir à Jérusalem.
 Lc [9:31] copie vers le presse-papiers 
  • 9.32
    Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S'étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
 Lc [9:32] copie vers le presse-papiers 
  • 9.33
    Et il advint, comme ceux‑ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : « Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie » : il ne savait ce qu'il disait.
 Lc [9:33] copie vers le presse-papiers 
  • 9.34
    Et pendant qu'il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée.
 Lc [9:34] copie vers le presse-papiers 
  • 9.35
    Et une voix partit de la nuée, qui disait : « Celui‑ci est mon Fils, l'Elu, écoutez‑le. »
 Lc [9:35] copie vers le presse-papiers 
  • 9.36
    Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours‑là, de ce qu'ils avaient vu.
 Lc [9:36] copie vers le presse-papiers 
  • 9.37
    Or il advint, le jour suivant, à leur descente de la montagne, qu'une foule nombreuse vint au‑devant de lui.
 Lc [9:37] copie vers le presse-papiers 
  • 9.38
    Et voici qu'un homme de la foule s'écria : « Maître, je te prie de jeter les yeux sur mon fils, car c'est mon unique enfant.
 Lc [9:38] copie vers le presse-papiers 
  • 9.39
    Et voilà qu'un esprit s'en empare, et soudain il crie, le secoue avec violence et le fait écumer ; et ce n'est qu'à grand‑peine qu'il s'en éloigne, le laissant tout brisé.
 Lc [9:39] copie vers le presse-papiers 
  • 9.40
    J'ai prié tes disciples de l'expulser, mais ils ne l'ont pu »
 Lc [9:40] copie vers le presse-papiers 
  • 9.41
    « Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai‑je auprès de vous et vous supporterai‑je ? Amène ici ton fils. »
 Lc [9:41] copie vers le presse-papiers 
  • 9.42
    Celui‑ci ne faisait qu'approcher, quand le démon le jeta à terre et le secoua violemment. Mais Jésus menaça l'esprit impur, guérit l'enfant et le remit à son père.
 Lc [9:42] copie vers le presse-papiers 
  • 9.43
    Et tous étaient frappés de la grandeur de Dieu. Comme tous étaient étonnés de tout ce qu'il faisait, il dit à ses disciples :
 Lc [9:43] copie vers le presse-papiers 
  • 9.44
    « Vous, mettez‑vous bien dans les oreilles les paroles que voici : le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes. »
 Lc [9:44] copie vers le presse-papiers 
  • 9.45
    Mais ils ne comprenaient pas cette parole ; elle leur demeurait voilée pour qu'ils n'en saisissent pas le sens, et ils craignaient de l'interroger sur cette parole.
 Lc [9:45] copie vers le presse-papiers 
  • 9.46
    Une pensée leur vint à l'esprit : qui pouvait bien être le plus grand d'entre eux ?
 Lc [9:46] copie vers le presse-papiers 
  • 9.47
    Mais Jésus, sachant ce qui se discutait dans leur coeur, prit un petit enfant, le plaça près de lui,
 Lc [9:47] copie vers le presse-papiers 
  • 9.48
    et leur dit : « Quiconque accueille ce petit enfant à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille, et quiconque m'accueille accueille Celui qui m'a envoyé ; car celui qui est le plus petit parmi vous tous, c'est celui‑là qui est grand. »
 Lc [9:48] copie vers le presse-papiers 
  • 9.49
    Jean prit la parole et dit : « Maître, nous avons vu quelqu'un expulser des démons en ton nom, et nous voulions l'empêcher, parce qu'il ne suit pas avec nous. »
 Lc [9:49] copie vers le presse-papiers 
  • 9.50
    Mais Jésus lui dit : « Ne l'en empêchez pas ; car qui n'est pas contre vous est pour vous. »
 Lc [9:50] copie vers le presse-papiers 
  • 9.51
    Or il advint, comme s'accomplissait le temps où il devait être enlevé, qu'il prit résolument le chemin de Jérusalem
 Lc [9:51] copie vers le presse-papiers 
  • 9.52
    et envoya des messagers en avant de lui. S'étant mis en route, ils entrèrent dans un village samaritain pour tout lui préparer.
 Lc [9:52] copie vers le presse-papiers 
  • 9.53
    Mais on ne le reçut pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.
 Lc [9:53] copie vers le presse-papiers 
  • 9.54
    Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux‑tu que nous ordonnions au feu de descendre du ciel et de les consumer ? »
 Lc [9:54] copie vers le presse-papiers 
  • 9.55
    Mais, se retournant, il les réprimanda ?
 Lc [9:55] copie vers le presse-papiers 
  • 9.56
    Et ils se mirent en route pour un autre village.
 Lc [9:56] copie vers le presse-papiers 
  • 9.57
    Et tandis qu'ils faisaient route, quelqu'un lui dit en chemin : « Je te suivrai où que tu ailles. »
 Lc [9:57] copie vers le presse-papiers 
  • 9.58
    Jésus lui dit : « Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids ; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où reposer la tête. »
 Lc [9:58] copie vers le presse-papiers 
  • 9.59
    Il dit à un autre : « Suis‑moi. » Celui‑ci dit : « Permets‑moi de m'en aller d'abord enterrer mon père. »
 Lc [9:59] copie vers le presse-papiers 
  • 9.60
    Mais il lui dit : « Laisse les morts enterrer leurs morts ; pour toi, va‑t‑en annoncer le Royaume de Dieu. »
 Lc [9:60] copie vers le presse-papiers 
  • 9.61
    Un autre encore dit : « Je te suivrai, Seigneur, mais d'abord permets‑moi de prendre congé des miens. »
 Lc [9:61] copie vers le presse-papiers 
  • 9.62
    Mais Jésus lui dit : « Quiconque a mis la main à la charrue et regarde en arrière est impropre au Royaume de Dieu. »
 Lc [9:62] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres