Regarde, réponds‑moi, Yahvé mon Dieu ! Illumine mes yeux, que dans la mort je ne m'endorme. Ps 13.4

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 18.1
    Et il leur disait une parabole sur ce qu'il leur fallait prier sans cesse et ne pas se décourager.
 Lc [18:1] copie vers le presse-papiers 
  • 18.2
    « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et n'avait de considération pour personne.
 Lc [18:2] copie vers le presse-papiers 
  • 18.3
    Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait le trouver, en disant : Rends‑moi justice contre mon adversaire !
 Lc [18:3] copie vers le presse-papiers 
  • 18.4
    Il s'y refusa longtemps. Après quoi il se dit : J'ai beau ne pas craindre Dieu et n'avoir de considération pour personne,
 Lc [18:4] copie vers le presse-papiers 
  • 18.5
    néanmoins, comme cette veuve m'importune, je vais lui rendre justice, pour qu'elle ne vienne pas sans fin me rompre la tête. »
 Lc [18:5] copie vers le presse-papiers 
  • 18.6
    Et le Seigneur dit : « Ecoutez ce que dit ce juge inique.
 Lc [18:6] copie vers le presse-papiers 
  • 18.7
    Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit, tandis qu'il patiente à leur sujet !
 Lc [18:7] copie vers le presse-papiers 
  • 18.8
    Je vous dis qu'il leur fera prompte justice. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera‑t‑il la foi sur la terre ? »
 Lc [18:8] copie vers le presse-papiers 
  • 18.9
    Il dit encore, à l'adresse de certains qui se flattaient d'être des justes et n'avaient que mépris pour les autres, la parabole que voici :
 Lc [18:9] copie vers le presse-papiers 
  • 18.10
    « Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l'un était Pharisien et l'autre publicain.
 Lc [18:10] copie vers le presse-papiers 
  • 18.11
    Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui‑même : Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
 Lc [18:11] copie vers le presse-papiers 
  • 18.12
    je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers.
 Lc [18:12] copie vers le presse-papiers 
  • 18.13
    Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis !
 Lc [18:13] copie vers le presse-papiers 
  • 18.14
    Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé. »
 Lc [18:14] copie vers le presse-papiers 
  • 18.15
    On lui présentait aussi les tout‑petits pour qu'il les touchât ; ce que voyant, les disciples les rabrouaient.
 Lc [18:15] copie vers le presse-papiers 
  • 18.16
    Mais Jésus appela à lui ces enfants, en disant : « Laissez les petits enfants venir à moi, ne les empêchez pas ; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu.
 Lc [18:16] copie vers le presse-papiers 
  • 18.17
    En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant n'y entrera pas. »
 Lc [18:17] copie vers le presse-papiers 
  • 18.18
    Un notable l'interrogea en disant : « Bon maître, que me faut‑il faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
 Lc [18:18] copie vers le presse-papiers 
  • 18.19
    Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles‑tu bon ? Nul n'est bon que Dieu seul.
 Lc [18:19] copie vers le presse-papiers 
  • 18.20
    Tu connais les commandements : Ne commets pas d'adultère, ne tue pas, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage ; honore ton père et ta mère »
 Lc [18:20] copie vers le presse-papiers 
  • 18.21
    « Tout cela, dit‑il, je l'ai observé dès ma jeunesse. »
 Lc [18:21] copie vers le presse-papiers 
  • 18.22
    Entendant cela, Jésus lui dit : « Une chose encore te fait défaut : Tout ce que tu as, vends‑le et distribue‑le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis‑moi. »
 Lc [18:22] copie vers le presse-papiers 
  • 18.23
    Mais lui, entendant cela, devint tout triste, car il était fort riche.
 Lc [18:23] copie vers le presse-papiers 
  • 18.24
    En le voyant, Jésus dit : « Comme il est difficile à ceux qui ont des richesses de pénétrer dans le Royaume de Dieu !
 Lc [18:24] copie vers le presse-papiers 
  • 18.25
    Oui, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu ! »
 Lc [18:25] copie vers le presse-papiers 
  • 18.26
    Ceux qui entendaient dirent : « Et qui peut être sauvé ? »
 Lc [18:26] copie vers le presse-papiers 
  • 18.27
    Il dit : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. »
 Lc [18:27] copie vers le presse-papiers 
  • 18.28
    Pierre dit alors : « Voici que nous, laissant nos biens, nous t'avons suivi ! »
 Lc [18:28] copie vers le presse-papiers 
  • 18.29
    Il leur dit : « En vérité, je vous le dis : nul n'aura laissé maison, femme, frères, parents ou enfants, à cause du Royaume de Dieu,
 Lc [18:29] copie vers le presse-papiers 
  • 18.30
    qui ne reçoive bien davantage en ce temps‑ci, et dans le monde à venir la vie éternelle. »
 Lc [18:30] copie vers le presse-papiers 
  • 18.31
    Prenant avec lui les Douze, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem et que s'accomplira tout ce qui a été écrit par les Prophètes pour le Fils de l'homme.
 Lc [18:31] copie vers le presse-papiers 
  • 18.32
    Il sera en effet livré aux païens, bafoué, outragé, couvert de crachats ;
 Lc [18:32] copie vers le presse-papiers 
  • 18.33
    après l'avoir flagellé, ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. »
 Lc [18:33] copie vers le presse-papiers 
  • 18.34
    Et eux ne saisirent rien de tout cela ; cette parole leur demeurait cachée, et ils ne comprenaient pas ce qu'il disait.
 Lc [18:34] copie vers le presse-papiers 
  • 18.35
    Or il advint, comme il approchait de Jéricho, qu'un aveugle était assis au bord du chemin et mendiait.
 Lc [18:35] copie vers le presse-papiers 
  • 18.36
    Entendant une foule marcher, il s'enquérait de ce que cela pouvait être.
 Lc [18:36] copie vers le presse-papiers 
  • 18.37
    On lui annonça que c'était Jésus le Nazôréen qui passait.
 Lc [18:37] copie vers le presse-papiers 
  • 18.38
    Alors il s'écria : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! »
 Lc [18:38] copie vers le presse-papiers 
  • 18.39
    Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour le faire taire, mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! »
 Lc [18:39] copie vers le presse-papiers 
  • 18.40
    Jésus s'arrêta et ordonna de le lui amener. Quand il fut près, il lui demanda :
 Lc [18:40] copie vers le presse-papiers 
  • 18.41
    « Que veux‑tu que je fasse pour toi » ‑ « Seigneur, dit‑il, que je recouvre la vue ! »
 Lc [18:41] copie vers le presse-papiers 
  • 18.42
    Jésus lui dit : « Recouvre la vue ; ta foi t'a sauvé. »
 Lc [18:42] copie vers le presse-papiers 
  • 18.43
    Et à l'instant même il recouvra la vue, et il le suivait en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, célébra les louanges de Dieu.
 Lc [18:43] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres