Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites‑le pour eux pareillement. Lc 6.31

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 13.1
    En ce même temps survinrent des gens qui lui rapportèrent ce qui était arrivé aux Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs victimes.
 Lc [13:1] copie vers le presse-papiers 
  • 13.2
    Prenant la parole, il leur dit : « Pensez‑vous que, pour avoir subi pareil sort, ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens ?
 Lc [13:2] copie vers le presse-papiers 
  • 13.3
    Non, je vous le dis, mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous pareillement.
 Lc [13:3] copie vers le presse-papiers 
  • 13.4
    Ou ces dix‑huit personnes que la tour de Siloé a tuées dans sa chute, pensez‑vous que leur dette fût plus grande que celle de tous les hommes qui habitent Jérusalem ?
 Lc [13:4] copie vers le presse-papiers 
  • 13.5
    Non, je vous le dis ; mais si vous ne voulez pas vous repentir, vous périrez tous de même. »
 Lc [13:5] copie vers le presse-papiers 
  • 13.6
    Il disait encore la parabole que voici : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher des fruits et n'en trouva pas.
 Lc [13:6] copie vers le presse-papiers 
  • 13.7
    Il dit alors au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe‑le ; pourquoi donc use‑t‑il la terre pour rien ?
 Lc [13:7] copie vers le presse-papiers 
  • 13.8
    L'autre lui répondit : Maître, laisse‑le cette année encore, le temps que je creuse tout autour et que je mette du fumier.
 Lc [13:8] copie vers le presse-papiers 
  • 13.9
    Peut‑être donnera‑t‑il des fruits à l'avenir... Sinon tu le couperas. »
 Lc [13:9] copie vers le presse-papiers 
  • 13.10
    Or il enseignait dans une synagogue le jour du sabbat.
 Lc [13:10] copie vers le presse-papiers 
  • 13.11
    Et voici qu'il y avait là une femme ayant depuis dix‑huit ans un esprit qui la rendait infirme ; elle était toute courbée et ne pouvait absolument pas se redresser.
 Lc [13:11] copie vers le presse-papiers 
  • 13.12
    La voyant, Jésus l'interpella et lui dit : « Femme, te voilà délivrée de ton infirmité » ;
 Lc [13:12] copie vers le presse-papiers 
  • 13.13
    puis il lui imposa les mains. Et, à l'instant même, elle se redressa, et elle glorifiait Dieu.
 Lc [13:13] copie vers le presse-papiers 
  • 13.14
    Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus eût fait une guérison le sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pendant lesquels on doit travailler ; venez donc ces jours‑là vous faire guérir, et non le jour du sabbat ! »
 Lc [13:14] copie vers le presse-papiers 
  • 13.15
    Mais le Seigneur lui répondit : « Hypocrites ! chacun de vous, le sabbat, ne délie‑t‑il pas de la crèche son boeuf ou son âne pour le mener boire ?
 Lc [13:15] copie vers le presse-papiers 
  • 13.16
    Et cette fille d'Abraham, que Satan a liée voici dix‑huit ans, il n'eût pas fallu la délier de ce lien le jour du sabbat ! »
 Lc [13:16] copie vers le presse-papiers 
  • 13.17
    Comme il disait cela, tous ses adversaires étaient remplis de confusion, tandis que toute la foule était dans la joie de toutes les choses magnifiques qui arrivaient par lui.
 Lc [13:17] copie vers le presse-papiers 
  • 13.18
    Il disait donc : « A quoi le Royaume de Dieu est‑il semblable et à quoi vais‑je le comparer ?
 Lc [13:18] copie vers le presse-papiers 
  • 13.19
    Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et jeté dans son jardin ; il croît et devient un arbre, et les oiseaux du ciel s'abritent dans ses branches. »
 Lc [13:19] copie vers le presse-papiers 
  • 13.20
    Il dit encore : « A quoi vais‑je comparer le Royaume de Dieu ?
 Lc [13:20] copie vers le presse-papiers 
  • 13.21
    Il est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé. »
 Lc [13:21] copie vers le presse-papiers 
  • 13.22
    Et il cheminait par villes et villages, enseignant et faisant route vers Jérusalem.
 Lc [13:22] copie vers le presse-papiers 
  • 13.23
    Quelqu'un lui dit : « Seigneur, est‑ce le petit nombre qui sera sauvé ? » Il leur dit :
 Lc [13:23] copie vers le presse-papiers 
  • 13.24
    « Luttez pour entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas.
 Lc [13:24] copie vers le presse-papiers 
  • 13.25
    « Dès que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, et que, restés dehors, vous vous serez mis à frapper à la porte en disant : Seigneur, ouvre‑nous, il vous répondra : Je ne sais d'où vous êtes.
 Lc [13:25] copie vers le presse-papiers 
  • 13.26
    Alors vous vous mettrez à dire : Nous avons mangé et bu devant toi, tu as enseigné sur nos places.
 Lc [13:26] copie vers le presse-papiers 
  • 13.27
    Mais il vous répondra : Je ne sais d'où vous êtes ; éloignez‑vous de moi, vous tous qui commettez l'injustice.
 Lc [13:27] copie vers le presse-papiers 
  • 13.28
    « Là seront les pleurs et les grincements de dents, lorsque vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le Royaume de Dieu, et vous, jetés dehors.
 Lc [13:28] copie vers le presse-papiers 
  • 13.29
    Et l'on viendra du levant et du couchant, du nord et du midi, prendre place au festin dans le Royaume de Dieu.
 Lc [13:29] copie vers le presse-papiers 
  • 13.30
    « Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et il y a des premiers qui seront derniers. »
 Lc [13:30] copie vers le presse-papiers 
  • 13.31
    A cette heure même, s'approchèrent quelques Pharisiens, qui lui dirent : « Pars et va‑t‑en d'ici ; car Hérode veut te tuer. »
 Lc [13:31] copie vers le presse-papiers 
  • 13.32
    Il leur dit : « Allez dire à ce renard : Voici que je chasse des démons et accomplis des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour je suis consommé !
 Lc [13:32] copie vers le presse-papiers 
  • 13.33
    Mais aujourd'hui, demain et le jour suivant, je dois poursuivre ma route, car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.
 Lc [13:33] copie vers le presse-papiers 
  • 13.34
    « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble sa couvée sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu !
 Lc [13:34] copie vers le presse-papiers 
  • 13.35
    Voici que votre maison va vous être laissée. Oui, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu'à ce qu'arrive le jour où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »
 Lc [13:35] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres