Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître. Jn 1.18

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 3.1
    Il entra de nouveau dans une synagogue, et il y avait là un homme qui avait la main desséchée.
 Mc [3:1] copie vers le presse-papiers 
  • 3.2
    Et ils l'épiaient pour voir s'il allait le guérir, le jour du sabbat, afin de l'accuser.
 Mc [3:2] copie vers le presse-papiers 
  • 3.3
    Il dit à l'homme qui avait la main sèche : « Lève‑toi, là, au milieu. »
 Mc [3:3] copie vers le presse-papiers 
  • 3.4
    Et il leur dit : « Est‑il permis, le jour du sabbat, de faire du bien plutôt que de faire du mal, de sauver une vie plutôt que de la tuer ? » Mais eux se taisaient.
 Mc [3:4] copie vers le presse-papiers 
  • 3.5
    Promenant alors sur eux un regard de colère, navré de l'endurcissement de leur coeur, il dit à l'homme : « Etends la main. » Il l'étendit et sa main fut remise en état.
 Mc [3:5] copie vers le presse-papiers 
  • 3.6
    Etant sortis, les Pharisiens tenaient aussitôt conseil avec les Hérodiens contre lui, en vue de le perdre.
 Mc [3:6] copie vers le presse-papiers 
  • 3.7
    Jésus avec ses disciples se retira vers la mer et une grande multitude le suivit de la Galilée ; et de la Judée,
 Mc [3:7] copie vers le presse-papiers 
  • 3.8
    de Jérusalem, de l'Idumée, de la Transjordane, des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, ayant entendu tout ce qu'il faisait, vint à lui.
 Mc [3:8] copie vers le presse-papiers 
  • 3.9
    Et il dit à ses disciples qu'une petite barque fût tenue à sa disposition, à cause de la foule, pour qu'ils ne l'écrasent pas.
 Mc [3:9] copie vers le presse-papiers 
  • 3.10
    Car il en guérit beaucoup, si bien que tous ceux qui avaient des infirmités se jetaient sur lui pour le toucher.
 Mc [3:10] copie vers le presse-papiers 
  • 3.11
    Et les esprits impurs, lorsqu'ils le voyaient, se jetaient à ses pieds et criaient en disant : « Tu es le Fils de Dieu ! »
 Mc [3:11] copie vers le presse-papiers 
  • 3.12
    Et il leur enjoignait avec force de ne pas le faire connaître.
 Mc [3:12] copie vers le presse-papiers 
  • 3.13
    Puis il gravit la montagne et il appelle à lui ceux qu'il voulait. Ils vinrent à lui,
 Mc [3:13] copie vers le presse-papiers 
  • 3.14
    et il en institua Douze pour être ses compagnons et pour les envoyer prêcher,
 Mc [3:14] copie vers le presse-papiers 
  • 3.15
    avec pouvoir de chasser les démons.
 Mc [3:15] copie vers le presse-papiers 
  • 3.16
    Il institua donc les Douze, et il donna à Simon le nom de Pierre,
 Mc [3:16] copie vers le presse-papiers 
  • 3.17
    puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, c'est‑à‑dire fils du tonnerre,
 Mc [3:17] copie vers le presse-papiers 
  • 3.18
    puis André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, le fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélé,
 Mc [3:18] copie vers le presse-papiers 
  • 3.19
    et Judas Iscarioth, celui‑là même qui le livra.
 Mc [3:19] copie vers le presse-papiers 
  • 3.20
    Il vient à la maison et de nouveau la foule se rassemble, au point qu'ils ne pouvaient pas même manger de pain.
 Mc [3:20] copie vers le presse-papiers 
  • 3.21
    Et les siens, l'ayant appris, partirent pour se saisir de lui, car ils disaient : « Il a perdu le sens. »
 Mc [3:21] copie vers le presse-papiers 
  • 3.22
    Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem disaient : « Il est possédé de Béelzéboul », et encore : « C'est par le prince des démons qu'il expulse les démons. »
 Mc [3:22] copie vers le presse-papiers 
  • 3.23
    Les ayant appelés près de lui, il leur disait en paraboles : « Comment Satan peut‑il expulser Satan ?
 Mc [3:23] copie vers le presse-papiers 
  • 3.24
    Si un royaume est divisé contre lui‑même, ce royaume‑là ne peut subsister.
 Mc [3:24] copie vers le presse-papiers 
  • 3.25
    Et si une maison est divisée contre elle‑même, cette maison‑là ne pourra se maintenir.
 Mc [3:25] copie vers le presse-papiers 
  • 3.26
    Or, si Satan s'est dressé contre lui‑même et s'est divisé, il ne peut pas tenir, il est fini.
 Mc [3:26] copie vers le presse-papiers 
  • 3.27
    Mais nul ne peut pénétrer dans la maison d'un homme fort et piller ses affaires s'il n'a d'abord ligoté cet homme fort, et alors il pillera sa maison.
 Mc [3:27] copie vers le presse-papiers 
  • 3.28
    « En vérité, je vous le dis, tout sera remis aux enfants des hommes, les péchés et les blasphèmes tant qu'il en auront proféré ;
 Mc [3:28] copie vers le presse-papiers 
  • 3.29
    mais quiconque aura blasphémé contre l'Esprit Saint n'aura jamais de rémission : il est coupable d'une faute éternelle. »
 Mc [3:29] copie vers le presse-papiers 
  • 3.30
    C'est qu'ils disaient : « Il est possédé d'un esprit impur. »
 Mc [3:30] copie vers le presse-papiers 
  • 3.31
    Sa mère et ses frères arrivent et, se tenant dehors, ils le firent appeler.
 Mc [3:31] copie vers le presse-papiers 
  • 3.32
    Il y avait une foule assise autour de lui et on lui dit : « Voilà que ta mère et tes frères et tes soeurs sont là dehors qui te cherchent. »
 Mc [3:32] copie vers le presse-papiers 
  • 3.33
    Il leur répond : « Qui est ma mère ? Et mes frères ? »
 Mc [3:33] copie vers le presse-papiers 
  • 3.34
    Et, promenant son regard sur ceux qui étaient assis en rond autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
 Mc [3:34] copie vers le presse-papiers 
  • 3.35
    Quiconque fait la volonté de Dieu, celui‑là m'est un frère et une soeur et une mère. »
 Mc [3:35] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres