Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais ! Sceptre de droiture, le sceptre de ton règne ! Ps 45.7

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 12.1
    Il se mit à leur parler en paraboles : « Un homme planta une vigne, l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
 Mc [12:1] copie vers le presse-papiers 
  • 12.2
    Il envoya un serviteur aux vignerons, le moment venu, pour recevoir d'eux une part des fruits de la vigne.
 Mc [12:2] copie vers le presse-papiers 
  • 12.3
    Mais ils se saisirent de lui, le battirent et le renvoyèrent les mains vides.
 Mc [12:3] copie vers le presse-papiers 
  • 12.4
    De nouveau, il leur envoya un autre serviteur : celui‑là aussi, ils le frappèrent à la tête et le couvrirent d'outrages.
 Mc [12:4] copie vers le presse-papiers 
  • 12.5
    Et il en envoya un autre : celui‑là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d'autres : ils battirent les uns, tuèrent les autres.
 Mc [12:5] copie vers le presse-papiers 
  • 12.6
    Il lui restait encore quelqu'un, un fils bien‑aimé ; il le leur envoya le dernier, en se disant : Ils respecteront mon fils.
 Mc [12:6] copie vers le presse-papiers 
  • 12.7
    Mais ces vignerons se dirent entre eux : Celui‑ci est l'héritier ; venez, tuons‑le, et l'héritage sera à nous.
 Mc [12:7] copie vers le presse-papiers 
  • 12.8
    Et le saisissant, ils le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
 Mc [12:8] copie vers le presse-papiers 
  • 12.9
    Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
 Mc [12:9] copie vers le presse-papiers 
  • 12.10
    Et n'avez‑vous pas lu cette Ecriture : La pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue pierre de faîte ;
 Mc [12:10] copie vers le presse-papiers 
  • 12.11
    c'est là l'oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ? »
 Mc [12:11] copie vers le presse-papiers 
  • 12.12
    Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils eurent peur de la foule. Ils avaient bien compris, en effet, que c'était pour eux qu'il avait dit la parabole. Et le laissant, ils s'en allèrent.
 Mc [12:12] copie vers le presse-papiers 
  • 12.13
    Ils lui envoient alors quelques‑uns des Pharisiens et des Hérodiens pour le prendre au piège dans sa parole.
 Mc [12:13] copie vers le presse-papiers 
  • 12.14
    Ils viennent et lui disent : « Maître, nous savons que tu es véridique et que tu ne te préoccupes pas de qui que ce soit ; car tu ne regardes pas au rang des personnes, mais tu enseignes en toute vérité la voie de Dieu. Est‑il permis ou non de payer l'impôt à César ? Devons‑nous payer, oui ou non ? »
 Mc [12:14] copie vers le presse-papiers 
  • 12.15
    Mais lui, sachant leur hypocrisie, leur dit : « Pourquoi me tendez‑vous un piège ? Apportez‑moi un denier, que je le voie. »
 Mc [12:15] copie vers le presse-papiers 
  • 12.16
    Ils en apportèrent un et il leur dit : « De qui est l'effigie que voici ? Et l'inscription ? » Ils lui dirent : « De César. »
 Mc [12:16] copie vers le presse-papiers 
  • 12.17
    Alors Jésus leur dit : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » Et ils étaient fort surpris à son sujet.
 Mc [12:17] copie vers le presse-papiers 
  • 12.18
    Alors viennent à lui des Sadducéens ‑ de ces gens qui disent qu'il n'y a pas de résurrection ‑ et ils l'interrogeaient en disant :
 Mc [12:18] copie vers le presse-papiers 
  • 12.19
    « Maître, Moïse a écrit pour nous : Si quelqu'un a un frère qui meurt en laissant une femme sans enfant, que ce frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
 Mc [12:19] copie vers le presse-papiers 
  • 12.20
    Il y avait sept frères. Le premier prit femme et mourut sans laisser de postérité.
 Mc [12:20] copie vers le presse-papiers 
  • 12.21
    Le second prit la femme et mourut aussi sans laisser de postérité, et de même le troisième ;
 Mc [12:21] copie vers le presse-papiers 
  • 12.22
    et aucun des sept ne laissa de postérité. Après eux tous, la femme aussi mourut.
 Mc [12:22] copie vers le presse-papiers 
  • 12.23
    A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera‑t‑elle la femme ? Car les sept l'auront eue pour femme. »
 Mc [12:23] copie vers le presse-papiers 
  • 12.24
    Jésus leur dit : « N'êtes‑vous pas dans l'erreur, en ne connaissant ni les Ecritures ni la puissance de Dieu ?
 Mc [12:24] copie vers le presse-papiers 
  • 12.25
    Car, lorsqu'on ressuscite d'entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux.
 Mc [12:25] copie vers le presse-papiers 
  • 12.26
    Quant au fait que les morts ressuscitent, n'avez‑vous pas lu dans le Livre de Moïse, au passage du Buisson, comment Dieu lui a dit : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?
 Mc [12:26] copie vers le presse-papiers 
  • 12.27
    Il n'est pas un Dieu de morts, mais de vivants. Vous êtes grandement dans l'erreur ! »
 Mc [12:27] copie vers le presse-papiers 
  • 12.28
    Un scribe qui les avait entendus discuter, voyant qu'il leur avait bien répondu, s'avança et lui demanda : « Quel est le premier de tous les commandements ? »
 Mc [12:28] copie vers le presse-papiers 
  • 12.29
    Jésus répondit : « Le premier c'est : Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur,
 Mc [12:29] copie vers le presse-papiers 
  • 12.30
    et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.
 Mc [12:30] copie vers le presse-papiers 
  • 12.31
    Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi‑même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux‑là. »
 Mc [12:31] copie vers le presse-papiers 
  • 12.32
    Le scribe lui dit : « Fort bien, Maître, tu as eu raison de dire qu'Il est unique et qu'il n'y en a pas d'autre que Lui ;
 Mc [12:32] copie vers le presse-papiers 
  • 12.33
    l'aimer de tout son coeur, de toute son intelligence et de toute sa force, et aimer le prochain comme soi‑même, vaut mieux que tous les holocaustes et tous les sacrifices. »
 Mc [12:33] copie vers le presse-papiers 
  • 12.34
    Jésus, voyant qu'il avait fait une remarque pleine de sens, lui dit : « Tu n'es pas loin du Royaume de Dieu. » Et nul n'osait plus l'interroger.
 Mc [12:34] copie vers le presse-papiers 
  • 12.35
    Prenant la parole, Jésus disait en enseignant dans le Temple : « Comment les scribes peuvent‑ils dire que le Christ est fils de David ?
 Mc [12:35] copie vers le presse-papiers 
  • 12.36
    C'est David lui‑même qui a dit par l'Esprit Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis dessous tes pieds.
 Mc [12:36] copie vers le presse-papiers 
  • 12.37
    David en personne l'appelle Seigneur ; comment alors peut‑il être son fils ? » Et la foule nombreuse l'écoutait avec plaisir.
 Mc [12:37] copie vers le presse-papiers 
  • 12.38
    Il disait encore dans son enseignement : « Gardez‑vous des scribes qui se plaisent à circuler en longues robes, à recevoir les salutations sur les places publiques,
 Mc [12:38] copie vers le presse-papiers 
  • 12.39
    à occuper les premiers sièges dans les synagogues et les premiers divans dans les festins,
 Mc [12:39] copie vers le presse-papiers 
  • 12.40
    qui dévorent les biens des veuves, et affectent de faire de longues prières. Ils subiront, ceux‑là, une condamnation plus sévère. »
 Mc [12:40] copie vers le presse-papiers 
  • 12.41
    S'étant assis face au Trésor, il regardait la foule mettre de la petite monnaie dans le Trésor, et beaucoup de riches en mettaient abondamment.
 Mc [12:41] copie vers le presse-papiers 
  • 12.42
    Survint une veuve pauvre qui y mit deux piécettes, soit un quart d'as.
 Mc [12:42] copie vers le presse-papiers 
  • 12.43
    Alors il appela à lui ses disciples et leur dit : « En vérité, je vous le dis, cette veuve, qui est pauvre, a mis plus que tous ceux qui mettent dans le Trésor.
 Mc [12:43] copie vers le presse-papiers 
  • 12.44
    Car tous ont mis de leur superflu, mais elle, de son indigence, a mis tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre. »
 Mc [12:44] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres