Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître. Jn 1.18

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 1.1
    La trentième année, au quatrième mois, le cinq du mois, alors que je me trouvais parmi les déportés au bord de fleuve Kebar, le ciel s'ouvrit et je fus témoin de visions divines.
 Ez [1:1] copie vers le presse-papiers 
  • 1.2
    Le cinq du mois ‑ c'était la cinquième année d'exil du roi Joiakîn
 Ez [1:2] copie vers le presse-papiers 
  • 1.3
    la parole de Yahvé fut adressée au prêtre Ezéchiel, fils de Buzi, au pays des Chaldéens, au bord du fleuve Kebar. C'est là que la main de Yahvé fut sur lui.
 Ez [1:3] copie vers le presse-papiers 
  • 1.4
    Je regardai : c'était un vent de tempête soufflant du nord, un gros nuage, un feu jaillissant, avec une lueur autour, et au centre comme l'éclat du vermeil au milieu du feu.
 Ez [1:4] copie vers le presse-papiers 
  • 1.5
    Au centre, je discernai quelque chose qui ressemblait à quatre animaux dont voici l'aspect : ils avaient une forme humaine.
 Ez [1:5] copie vers le presse-papiers 
  • 1.6
    Ils avaient chacun quatre faces et chacun quatre ailes.
 Ez [1:6] copie vers le presse-papiers 
  • 1.7
    Leurs jambes étaient droites et leurs sabots étaient comme des sabots de boeuf, étincelants comme l'éclat de l'airain poli.
 Ez [1:7] copie vers le presse-papiers 
  • 1.8
    Sous leurs ailes, il y avait des mains humaines tournées vers les quatre directions, de même que leurs faces et leurs ailes à eux quatre.
 Ez [1:8] copie vers le presse-papiers 
  • 1.9
    Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre ; ils ne se tournaient pas en marchant : ils allaient chacun devant soi.
 Ez [1:9] copie vers le presse-papiers 
  • 1.10
    Quant à la forme de leurs faces, ils avaient une face d'homme, et tous les quatre avaient une face de lion à droite, et tous les quatre avaient une face de taureau à gauche, et tous les quatre avaient une face d'aigle.
 Ez [1:10] copie vers le presse-papiers 
  • 1.11
    Leurs ailes étaient déployées vers le haut ; chacun avait deux ailes se joignant et deux ailes lui couvrant le corps ;
 Ez [1:11] copie vers le presse-papiers 
  • 1.12
    et ils allaient chacun devant soi ; ils allaient là où l'esprit les poussait, ils ne se tournaient pas en marchant.
 Ez [1:12] copie vers le presse-papiers 
  • 1.13
    Au milieu des animaux, il y avait quelque chose comme des charbons ardents ayant l'aspect de torches, allant et venant entre les animaux ; le feu jetait une lueur, et du feu sortaient des éclairs.
 Ez [1:13] copie vers le presse-papiers 
  • 1.14
    Les animaux allaient et venaient, semblables à l'éclair.
 Ez [1:14] copie vers le presse-papiers 
  • 1.15
    Je regardai les animaux ; et voici qu'il y avait une roue à terre, à côté des animaux aux quatre faces.
 Ez [1:15] copie vers le presse-papiers 
  • 1.16
    L'aspect de ces roues et leur structure avait l'éclat de la chrysolithe. Toutes les quatre avaient même forme ; quant à leur aspect et leur structure : c'était comme si une roue se trouvait au milieu de l'autre.
 Ez [1:16] copie vers le presse-papiers 
  • 1.17
    Elles avançaient dans les quatre directions et ne se tournaient pas en marchant.
 Ez [1:17] copie vers le presse-papiers 
  • 1.18
    Leur circonférence était de grande taille et effrayante, et leur circonférence, à toutes les quatre, était pleine de reflets tout autour.
 Ez [1:18] copie vers le presse-papiers 
  • 1.19
    Lorsque les animaux avançaient, les roues avançaient à côté d'eux, et lorsque les animaux s'élevaient de terre, les roues s'élevaient.
 Ez [1:19] copie vers le presse-papiers 
  • 1.20
    Là où l'esprit les poussait, les roues allaient, et elles s'élevaient également, car l'esprit de l'animal était dans les roues.
 Ez [1:20] copie vers le presse-papiers 
  • 1.21
    Quand ils avançaient, elles avançaient, quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient, et quand ils s'élevaient de terre, les roues s'élevaient également, car l'esprit de l'animal était dans les roues.
 Ez [1:21] copie vers le presse-papiers 
  • 1.22
    Il y avait sur les têtes de l'animal quelque chose qui ressemblait à une voûte, éclatante comme le cristal, tendue sur leurs têtes, au‑dessus,
 Ez [1:22] copie vers le presse-papiers 
  • 1.23
    et sous la voûte, leurs ailes étaient dressées l'une vers l'autre ; chacun en avait deux lui couvrant le corps.
 Ez [1:23] copie vers le presse-papiers 
  • 1.24
    Et j'entendis le bruit de leurs ailes, comme un bruit d'eaux abondantes, comme la voix de Shaddaï ; lorsqu'ils marchaient, c'était un bruit de tempête, comme un bruit de camp ; lorsqu'ils s'arrêtaient, ils repliaient leurs ailes.
 Ez [1:24] copie vers le presse-papiers 
  • 1.25
    Et il se produisit un bruit.
 Ez [1:25] copie vers le presse-papiers 
  • 1.26
    Au‑dessus de la voûte qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose qui avait l'aspect d'une pierre de saphir en forme de trône, et sur cette forme de trône, dessus, tout en haut, un être ayant apparence humaine.
 Ez [1:26] copie vers le presse-papiers 
  • 1.27
    Et je vis comme l'éclat du vermeil, quelque chose comme du feu près de lui, tout autour, depuis ce qui paraissait être ses reins et au‑dessus ; et depuis ce qui paraissait être ses reins et au‑dessous, je vis quelque chose comme du feu et une lueur tout autour ;
 Ez [1:27] copie vers le presse-papiers 
  • 1.28
    l'aspect de cette lueur, tout autour, était comme l'aspect de l'arc qui apparaît dans les nuages, les jours de pluie. C'était quelque chose qui ressemblait à la gloire de Yahvé. Je regardai, et je tombai la face contre terre ; et j'entendis la voix de quelqu'un qui me parlait.
 Ez [1:28] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres