Que Yahvé soit un lieu fort pour l'opprimé, un lieu fort aux temps de détresse ! Ps 9.10

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 9.1
    Qui me fournira au désert un gîte de voyageurs, que je puisse quitter mon peuple et loin d'eux m'en aller ? Car tous ils sont des adultères, un ramassis de traîtres.
 Jr [9:1] copie vers le presse-papiers 
  • 9.2
    Ils bandent leur langue comme un arc ; c'est le mensonge et non la vérité qui prévaut en ce pays. Oui, ils vont de crime en crime, mais moi, ils ne me connaissent pas, oracle de Yahvé !
 Jr [9:2] copie vers le presse-papiers 
  • 9.3
    Que chacun soit en garde contre son ami, méfiez‑vous de tout frère ; car tout frère ne pense qu'à supplanter, tout ami répand la calomnie.
 Jr [9:3] copie vers le presse-papiers 
  • 9.4
    Chacun dupe son ami, ils ne disent pas la vérité, ils ont habitué leur langue à mentir, ils se fatiguent à mal agir.
 Jr [9:4] copie vers le presse-papiers 
  • 9.5
    Tu habites au milieu de la mauvaise foi ! C'est par mauvaise foi qu'ils refusent de me connaître, oracle de Yahvé !
 Jr [9:5] copie vers le presse-papiers 
  • 9.6
    C'est pourquoi, ainsi parle Yahvé Sabaot : Voici, je vais les épurer et les éprouver, rien d'autre à faire pour la fille de mon peuple !
 Jr [9:6] copie vers le presse-papiers 
  • 9.7
    Leur langue est une flèche meurtrière, leurs paroles sont de mauvaise foi ; de bouche, on souhaite à son prochain la paix, mais de coeur on lui prépare un piège.
 Jr [9:7] copie vers le presse-papiers 
  • 9.8
    Et pour ces actions je ne les châtierais pas ? ‑ oracle de Yahvé ‑ D'une pareille nation je ne tirerais pas vengeance ?
 Jr [9:8] copie vers le presse-papiers 
  • 9.9
    Sur les montagnes, j'élève plaintes et lamentations, sur les pacages du désert, une complainte. Car ils sont incendiés, nul n'y passe, on n'y entend plus les cris des troupeaux. Depuis les oiseaux du ciel jusqu'au bétail, tout a fui, tout a disparu.
 Jr [9:9] copie vers le presse-papiers 
  • 9.10
    Je vais faire de Jérusalem un tas de pierres, un repaire de chacals ; des villes de Juda une solitude où nul n'habite.
 Jr [9:10] copie vers le presse-papiers 
  • 9.11
    Quel est le sage qui comprendra ces événements ? A qui la bouche de Yahvé a‑t‑elle parlé pour qu'il l'annonce ? Pourquoi le pays est‑il perdu, incendié comme le désert où nul ne passe ?
 Jr [9:11] copie vers le presse-papiers 
  • 9.12
    Yahvé dit : C'est qu'ils ont abandonné ma Loi, que je leur avais donnée ; ils n'ont pas écouté ma voix, ils ne l'ont pas suivie ;
 Jr [9:12] copie vers le presse-papiers 
  • 9.13
    mais ils ont suivi l'obstination de leur coeur, ils ont suivi les Baals que leur pères leur avaient fait connaître.
 Jr [9:13] copie vers le presse-papiers 
  • 9.14
    C'est pourquoi, ainsi parle Yahvé Sabaot, le Dieu d'Israël : Voici, je vais lui donner, à ce peuple, de l'absinthe à manger et de l'eau empoisonnée à boire.
 Jr [9:14] copie vers le presse-papiers 
  • 9.15
    Je les disperserai parmi les nations inconnues d'eux comme de leurs pères ; et j'enverrai l'épée à leur poursuite, jusqu'à ce que je les aie exterminés.
 Jr [9:15] copie vers le presse-papiers 
  • 9.16
    Ainsi parle Yahvé Sabaot : Pensez à appeler les pleureuses, qu'elles viennent ! Envoyez chercher les plus habiles, qu'elles arrivent !
 Jr [9:16] copie vers le presse-papiers 
  • 9.17
    Vite, qu'elles entonnent sur nous une lamentation ! Que nos yeux versent des larmes, que nos paupières laissent ruisseler de l'eau !
 Jr [9:17] copie vers le presse-papiers 
  • 9.18
    Oui, une lamentation se fait entendre de Sion : « Ah ! Nous sommes ruinés, couverts de honte ! car il nous faut quitter le pays, on a démoli nos demeures. »
 Jr [9:18] copie vers le presse-papiers 
  • 9.19
    Femmes, écoutez donc la parole de Yahvé, que votre oreille reçoive sa parole ; apprenez à vos filles cette lamentation, enseignez‑vous l'une à l'autre cette complainte :
 Jr [9:19] copie vers le presse-papiers 
  • 9.20
    « La mort a grimpé par nos fenêtres, elle est entrée dans nos palais, elle a fauché l'enfant dans la rue, les jeunes gens sur les places.
 Jr [9:20] copie vers le presse-papiers 
  • 9.21
    Parle ! Tel est l'oracle de Yahvé : Les cadavres des hommes gisent comme du fumier en plein champ, comme une gerbe derrière le moissonneur, et personne pour la ramasser ! »
 Jr [9:21] copie vers le presse-papiers 
  • 9.22
    Ainsi parle Yahvé : Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le vaillant ne se glorifie pas de sa vaillance, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse !
 Jr [9:22] copie vers le presse-papiers 
  • 9.23
    Mais qui veut se glorifier, qu'il trouve sa gloire en ceci : avoir de l'intelligence et me connaître, car je suis Yahvé qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Oui, c'est en cela que je me complais, oracle de Yahvé !
 Jr [9:23] copie vers le presse-papiers 
  • 9.24
    Voici venir des jours ‑ oracle de Yahvé ‑ où je visiterai tout circoncis qui ne l'est que dans sa chair :
 Jr [9:24] copie vers le presse-papiers 
  • 9.25
    l'Egypte, Juda, Edom, les fils d'Ammon, Moab et tous les hommes aux tempes rasées qui habitent dans le désert. Car toutes ces nations‑là, et aussi toute la maison d'Israël, ont le coeur incirconcis !
 Jr [9:25] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres