Je bénis Yahvé qui s'est fait mon conseil, et même la nuit, mon coeur m'instruit. Ps 16.7

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 8.1
    En ce temps‑là ‑ oracle de Yahvé ‑ on tirera de leurs tombes les ossements des rois de Juda, les ossements de ses princes, les ossements des prêtres, les ossements des prophètes et les ossements des habitants de Jérusalem.
 Jr [8:1] copie vers le presse-papiers 
  • 8.2
    On les étalera devant le soleil, la lune et toute l'armée du ciel, qu'ils ont aimés et servis, suivis et consultés, devant lesquels ils se sont prosternés. Ils ne seront ni recueillis ni enterrés ; ils resteront sur le sol en guise de fumier.
 Jr [8:2] copie vers le presse-papiers 
  • 8.3
    Et la mort vaudra mieux que la vie pour tous ceux qui resteront de cette race perverse, en tous lieux où je les aurai chassés, oracle de Yahvé Sabaot.
 Jr [8:3] copie vers le presse-papiers 
  • 8.4
    Tu leur diras : Ainsi parle Yahvé. Fait‑on une chute sans se relever ? Se détourne‑t‑on sans retour ?
 Jr [8:4] copie vers le presse-papiers 
  • 8.5
    Pourquoi ce peuple‑là est‑il rebelle, pourquoi Jérusalem est‑elle continuellement rebelle ? Ils tiennent fermement à la tromperie, ils refusent de se convertir.
 Jr [8:5] copie vers le presse-papiers 
  • 8.6
    J'ai écouté attentivement : ils ne parlent pas dans ce sens‑là. Nul ne déplore sa méchanceté en disant : « Qu'ai‑je fait ? » Tous retournent à leur course, tel un cheval qui fonce au combat.
 Jr [8:6] copie vers le presse-papiers 
  • 8.7
    Même la cigogne dans le ciel connaît sa saison, la tourterelle, l'hirondelle et la grue observent le temps de leur migration. Mais mon peuple ne connaît pas le droit de Yahvé !
 Jr [8:7] copie vers le presse-papiers 
  • 8.8
    Comment pouvez‑vous dire : « Nous sommes sages et la Loi de Yahvé est avec nous ! » Vraiment c'est en mensonge que l'a changée le calame mensonger des scribes !
 Jr [8:8] copie vers le presse-papiers 
  • 8.9
    Les sages seront honteux, consternés et pris au piège. Voilà qu'ils ont méprisé la parole de Yahvé ! Qu'est donc la sagesse pour eux ?
 Jr [8:9] copie vers le presse-papiers 
  • 8.10
    Aussi donnerai‑je leurs femmes à d'autres, leurs champs à de nouveaux maîtres. Car du plus petit au plus grand, tous sont avides de rapines ; prophète comme prêtre, tous ils pratiquent le mensonge.
 Jr [8:10] copie vers le presse-papiers 
  • 8.11
    Ils pansent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! Paix ! » alors qu'il n'y a point de paix.
 Jr [8:11] copie vers le presse-papiers 
  • 8.12
    Les voilà dans la honte par leurs actes abominables, mais déjà ils ne sentent plus la honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont‑ils parmi ceux qui tombent, ils trébucheront quand je les visiterai, dit Yahvé.
 Jr [8:12] copie vers le presse-papiers 
  • 8.13
    Je vais les supprimer ‑ oracle de Yahvé ‑ plus de raisins à la vigne, plus de figues au figuier, même le feuillage se flétrit : je leur ai fourni des gens qui les piétinent !
 Jr [8:13] copie vers le presse-papiers 
  • 8.14
    « Pourquoi restons‑nous tranquilles ? Rassemblement ! Gagnons nos villes fortifiées pour y être réduits au silence, puisque Yahvé notre Dieu nous réduit au silence et nous abreuve d'eau empoisonnée, parce que nous avons péché contre lui.
 Jr [8:14] copie vers le presse-papiers 
  • 8.15
    Nous espérions la paix : rien de bon ! le temps de la guérison : voici l'épouvante !
 Jr [8:15] copie vers le presse-papiers 
  • 8.16
    Depuis Dan on perçoit le hennissement de ses chevaux ; au cri retentissant de ses étalons toute la terre est ébranlée : ils viennent dévorer le pays et ses biens, la ville et ses habitants »
 Jr [8:16] copie vers le presse-papiers 
  • 8.17
    Oui, voici que j'envoie contre vous des serpents venimeux, contre lesquels il n'existe pas de charme, et ils vous mordront, oracle de Yahvé.
 Jr [8:17] copie vers le presse-papiers 
  • 8.18
    Sans remède, la peine m'envahit, le coeur me manque.
 Jr [8:18] copie vers le presse-papiers 
  • 8.19
    Voici l'appel au secours de la fille de mon peuple, depuis une terre aux vastes étendues. « Yahvé n'est donc plus en Sion ? Son Roi n'y est‑il plus ? (Pourquoi m'ont‑ils irrité par leurs idoles, par ces vanités venues de l'étranger ?)
 Jr [8:19] copie vers le presse-papiers 
  • 8.20
    La moisson est passée, l'été est fini, et nous ne sommes pas sauvés ! »
 Jr [8:20] copie vers le presse-papiers 
  • 8.21
    De la blessure de la fille de mon peuple je suis blessé, je reste accablé, l'épouvante me tient.
 Jr [8:21] copie vers le presse-papiers 
  • 8.22
    N'y a‑t‑il plus de baume en Galaad ? N'y a‑t‑il là aucun médecin ? Oui, pourquoi ne fait‑elle aucun progrès, la guérison de la fille de mon peuple ?
 Jr [8:22] copie vers le presse-papiers 
  • 8.23
    Qui changera ma tête en fontaine et mes yeux en source de larmes, que je pleure jour et nuit les tués de la fille de mon peuple !
 Jr [8:23] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres