Que mes lèvres publient ta louange, car tu m'apprends tes volontés. Ps 119.171

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 49.1
    Iles, écoutez‑moi, soyez attentifs, peuples lointains ! Yahvé m'a appelé dès le sein maternel, dès les entrailles de ma mère il a prononcé mon nom.
 Is [49:1] copie vers le presse-papiers 
  • 49.2
    Il a fait de ma bouche une épée tranchante, il m'a abrité à l'ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche acérée, il m'a caché dans son carquois.
 Is [49:2] copie vers le presse-papiers 
  • 49.3
    Il m'a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, toi en qui je me glorifierai. »
 Is [49:3] copie vers le presse-papiers 
  • 49.4
    Et moi, j'ai dit : « C'est en vain que j'ai peiné, pour rien, pour du vent j'ai usé mes forces. » Et pourtant mon droit était avec Yahvé et mon salaire avec mon Dieu.
 Is [49:4] copie vers le presse-papiers 
  • 49.5
    Et maintenant Yahvé a parlé, lui qui m'a modelé dès le sein de ma mère pour être son serviteur, pour ramener vers lui Jacob, et qu'Israël lui soit réuni ; ‑ je serai glorifié aux yeux de Yahvé, et mon Dieu a été ma force ;
 Is [49:5] copie vers le presse-papiers 
  • 49.6
    il a dit : C'est trop peu que tu sois pour moi un serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les survivants d'Israël. Je fais de toi la lumière des nations pour que mon salut atteigne aux extrémités de la terre.
 Is [49:6] copie vers le presse-papiers 
  • 49.7
    Ainsi parle Yahvé, le rédempteur, le Saint d'Israël, à celui dont l'âme est méprisée, honnie de la nation, à l'esclave des tyrans : des rois verront et se lèveront, des princes verront et se prosterneront, à cause de Yahvé qui est fidèle, du Saint d'Israël qui t'a élu.
 Is [49:7] copie vers le presse-papiers 
  • 49.8
    Ainsi parle Yahvé : Au temps de la faveur je t'ai exaucé, au jour du salut je t'ai secouru. Je t'ai façonné et j'ai fait de toi l'alliance d'un peuple pour relever le pays, pour restituer les héritages dévastés,
 Is [49:8] copie vers le presse-papiers 
  • 49.9
    pour dire aux captifs : « Sortez », à ceux qui sont dans les ténèbres : « Montrez‑vous. » Ils paîtront le long des chemins, sur tous les monts chauves ils auront un pâturage.
 Is [49:9] copie vers le presse-papiers 
  • 49.10
    Ils n'auront plus faim ni soif, ils ne souffriront pas du vent brûlant ni du soleil, car celui qui les prend en pitié les conduira, il les mènera vers les eaux jaillissantes.
 Is [49:10] copie vers le presse-papiers 
  • 49.11
    De toutes mes montagnes je ferai un chemin et mes routes seront relevées.
 Is [49:11] copie vers le presse-papiers 
  • 49.12
    Les voici, ils viennent de loin, ceux‑ci du Nord et de l'Occident, et ceux‑là du pays de Sînîm.
 Is [49:12] copie vers le presse-papiers 
  • 49.13
    Cieux, criez de joie, terre exulte, que les montagnes poussent des cris, car Yahvé a consolé son peuple, il prend en pitié ses affligés.
 Is [49:13] copie vers le presse-papiers 
  • 49.14
    Sion avait dit : « Yahvé m'a abandonnée ; le Seigneur m'a oubliée. »
 Is [49:14] copie vers le presse-papiers 
  • 49.15
    Une femme oublie‑t‑elle son petit enfant, est‑elle sans pitié pour le fils de ses entrailles ? Même si les femmes oubliaient, moi, je ne t'oublierai pas.
 Is [49:15] copie vers le presse-papiers 
  • 49.16
    Vois, je t'ai gravée sur les paumes de mes mains, tes remparts sont devant moi sans cesse.
 Is [49:16] copie vers le presse-papiers 
  • 49.17
    Tes bâtisseurs se hâtent, ceux qui te détruisent et te ravagent vont s'en aller.
 Is [49:17] copie vers le presse-papiers 
  • 49.18
    Lève les yeux aux alentours et regarde : tous sont rassemblés, ils viennent à toi. Par ma vie, oracle de Yahvé, ils sont tous comme une parure dont tu te couvriras, comme fait une fiancée, tu te les attacheras.
 Is [49:18] copie vers le presse-papiers 
  • 49.19
    Car tes ruines, tes décombres, ton pays désolé sont désormais trop étroits pour tes habitants, et ceux qui te dévoraient s'éloigneront.
 Is [49:19] copie vers le presse-papiers 
  • 49.20
    Ils diront de nouveau à tes oreilles, les fils dont tu étais privée : « L'endroit est trop étroit pour moi, fais‑moi une place pour que je m'installe. »
 Is [49:20] copie vers le presse-papiers 
  • 49.21
    Et tu diras dans ton coeur : « Qui m'a enfanté ceux‑ci ? J'étais privée d'enfants et stérile, exilée et rejetée, et ceux‑ci, qui les a élevés ? Pendant que moi j'étais laissée seule, ceux‑ci, où étaient‑ils ? »
 Is [49:21] copie vers le presse-papiers 
  • 49.22
    Ainsi parle le Seigneur Yahvé : Voici que je lève la main vers les nations, que je dresse un signal pour les peuples : ils t'amèneront tes fils dans leurs bras, et tes filles seront portées sur l'épaule.
 Is [49:22] copie vers le presse-papiers 
  • 49.23
    Des rois seront tes pères adoptifs, et leurs princesses, tes nourrices. Face contre terre, ils se prosterneront devant toi, ils lécheront la poussière de tes pieds. Et tu sauras que je suis Yahvé, ceux qui espèrent en moi ne seront pas déçus.
 Is [49:23] copie vers le presse-papiers 
  • 49.24
    Au guerrier arrache‑t‑on sa prise ? Le prisonnier d'un tyran sera‑t‑il libéré ?
 Is [49:24] copie vers le presse-papiers 
  • 49.25
    Mais ainsi parle Yahvé : Eh bien, le prisonnier du guerrier lui sera arraché, et la prise du tyran sera libérée. Je vais moi‑même chercher querelle à qui te cherche querelle, tes enfants, c'est moi qui les sauverai.
 Is [49:25] copie vers le presse-papiers 
  • 49.26
    A tes oppresseurs je ferai manger leur propre chair, comme de vin nouveau ils s'enivreront de leur sang. Et toute chair saura que moi, Yahvé, je suis ton sauveur, que ton rédempteur, c'est le Puissant de Jacob.
 Is [49:26] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres