Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Mt 6.33

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 33.1
    Malheur à toi qui détruis et n'es pas détruit, qui es traître alors qu'on ne te trahit pas ; quand tu auras fini de détruire, tu seras détruit, quand tu auras terminé tes trahisons, on te trahira.
 Is [33:1] copie vers le presse-papiers 
  • 33.2
    Yahvé, fais‑nous grâce, en toi nous espérons. Sois notre bras chaque matin, et aussi notre salut au temps de la détresse.
 Is [33:2] copie vers le presse-papiers 
  • 33.3
    Au bruit du tumulte les peuples s'enfuient, lorsque tu te lèves les nations se dispersent.
 Is [33:3] copie vers le presse-papiers 
  • 33.4
    On amasse chez vous le butin comme amasse le criquet, on se rue sur lui comme une ruée de sauterelles.
 Is [33:4] copie vers le presse-papiers 
  • 33.5
    Yahvé est exalté car il trône là‑haut, il comble Sion de droit et de justice.
 Is [33:5] copie vers le presse-papiers 
  • 33.6
    Et ce sera la sécurité pour tes jours : sagesse et connaissance sont les richesses qui sauvent, la crainte de Yahvé, tel est son trésor.
 Is [33:6] copie vers le presse-papiers 
  • 33.7
    Voici qu'Ariel pousse des cris dans les rues, les messagers de paix pleurent amèrement.
 Is [33:7] copie vers le presse-papiers 
  • 33.8
    Les routes sont désolées, plus de passants sur les chemins, on a rompu l'alliance, méprisé les témoins, on n'a tenu compte de personne.
 Is [33:8] copie vers le presse-papiers 
  • 33.9
    Endeuillée, la terre languit. Couvert de honte, le Liban se dessèche, Saron est devenue comme la steppe, Bashân et le Carmel frémissent.
 Is [33:9] copie vers le presse-papiers 
  • 33.10
    Maintenant je me lève, dit Yahvé, maintenant je me dresse, maintenant je m'élève.
 Is [33:10] copie vers le presse-papiers 
  • 33.11
    Vous concevez du foin, vous enfantez de la paille, mon souffle, comme un feu, vous dévorera.
 Is [33:11] copie vers le presse-papiers 
  • 33.12
    Les peuples seront consumés comme par la chaux, épines coupées, ils seront brûlés au feu.
 Is [33:12] copie vers le presse-papiers 
  • 33.13
    Ecoutez, vous qui êtes loin, ce que j'ai fait, sachez, vous qui êtes proches, quelle est ma puissance.
 Is [33:13] copie vers le presse-papiers 
  • 33.14
    Les pécheurs ont été terrifiés à Sion, un tremblement a saisi les impies. Qui de nous tiendra devant un feu dévorant ? Qui de nous tiendra devant des brasiers éternels ?
 Is [33:14] copie vers le presse-papiers 
  • 33.15
    Celui qui se conduit avec justice et parle loyalement, qui refuse un gain extorqué et repousse de la main le pot‑de‑vin, qui se bouche les oreilles pour ne pas entendre les propos sanguinaires, et ferme les yeux pour ne pas voir le mal,
 Is [33:15] copie vers le presse-papiers 
  • 33.16
    celui‑là habitera dans les hauteurs, les roches escarpées seront son refuge, on lui donnera du pain, l'eau ne lui manquera pas.
 Is [33:16] copie vers le presse-papiers 
  • 33.17
    Tes yeux contempleront le roi dans sa beauté, ils verront un pays qui s'étend au loin.
 Is [33:17] copie vers le presse-papiers 
  • 33.18
    Ton coeur méditera ses frayeurs : « Où est celui qui comptait ? Où est celui qui pesait ? Où est celui qui comptait les tours ? »
 Is [33:18] copie vers le presse-papiers 
  • 33.19
    Tu ne verras plus le peuple insolent, le peuple au langage incompréhensible, à la langue barbare et dénuée de sens.
 Is [33:19] copie vers le presse-papiers 
  • 33.20
    Contemple Sion, cité de nos fêtes, que tes yeux voient Jérusalem, résidence sûre, tente qu'on ne déplacera pas, dont on n'arrachera jamais les piquets, dont les cordes ne seront jamais rompues.
 Is [33:20] copie vers le presse-papiers 
  • 33.21
    Mais c'est là que Yahvé nous montre sa puissance, comme un lieu de fleuves et de canaux très larges où ne vogueront pas les bateaux à rame, que ne traverseront pas les grands vaisseaux.
 Is [33:21] copie vers le presse-papiers 
  • 33.22
    (Car Yahvé nous juge et Yahvé nous régente, Yahvé est notre roi, c'est lui notre sauveur.)
 Is [33:22] copie vers le presse-papiers 
  • 33.23
    Tes cordages ont lâché, ils ne maintiennent plus le mât, ils ne hissent plus le signal. Alors on s'est partagé un énorme butin, les boiteux se sont livrés au pillage.
 Is [33:23] copie vers le presse-papiers 
  • 33.24
    Aucun habitant ne dira plus : « Je suis malade », le peuple qui y demeure verra sa faute remise.
 Is [33:24] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres