Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites‑le pour eux pareillement. Lc 6.31

Bible de Jérusalem ++

Il s'agit d'un livre deutérocanonique, ce sont des textes admis secondairement par l'Église catholique, ceux de l'Ancien Testament ne font pas partie de la Bible hébraïque et le protestantisme ne voit pas ces livres comme inspirés et les considèrent donc comme pseudépigraphes (ou apocryphes).Fermer
  • Copier dans le presse-papier
  • 12.1
    Si tu fais le bien, sache à qui tu le fais et tes bienfaits ne seront pas perdus.
 Si [12:1] copie vers le presse-papiers 
  • 12.2
    Fais le bien à un homme pieux, il te le rendra, sinon par lui‑même, du moins par le Très‑Haut.
 Si [12:2] copie vers le presse-papiers 
  • 12.3
    Pas de bienfaits à qui persévère dans le mal et se refuse à faire la charité.
 Si [12:3] copie vers le presse-papiers 
  • 12.4
    Donne à l'homme pieux et ne viens pas en aide au pécheur.
 Si [12:4] copie vers le presse-papiers 
  • 12.5
    Fais le bien à qui est humble et ne donne pas à l'impie. Refuse‑lui son pain, ne le lui donne pas, il en deviendrait plus fort que toi. Car tu serais payé au double en méchanceté pour tous les bienfaits dont tu l'aurais gratifié.
 Si [12:5] copie vers le presse-papiers 
  • 12.6
    Car le Très‑Haut lui‑même a les pécheurs en horreur et aux impies il infligera une punition.
 Si [12:6] copie vers le presse-papiers 
  • 12.7
    Donne à l'homme bon, mais ne viens pas en aide au pécheur.
 Si [12:7] copie vers le presse-papiers 
  • 12.8
    Dans la prospérité on ne peut reconnaître le véritable ami, et dans l'adversité l'ennemi ne peut se cacher.
 Si [12:8] copie vers le presse-papiers 
  • 12.9
    Quand un homme est heureux, ses ennemis ont du chagrin ; quand il est malheureux, même son ami l'abandonne.
 Si [12:9] copie vers le presse-papiers 
  • 12.10
    Ne te fie jamais à ton ennemi ; de même que l'airain se rouille, ainsi fait sa méchanceté.
 Si [12:10] copie vers le presse-papiers 
  • 12.11
    Même s'il se fait humble et s'avance en courbant l'échine, veille sur toi‑même et méfie‑toi de lui. Agis envers lui comme si tu polissais un miroir, sache que sa rouille ne tiendra pas jusqu'à la fin.
 Si [12:11] copie vers le presse-papiers 
  • 12.12
    Ne le mets pas près de toi, il pourrait te renverser et prendre ta place. Ne le fais pas asseoir à ta droite, il chercherait à te ravir ton siège, et finalement tu comprendrais mes paroles, tu te repentirais en songeant à mon discours.
 Si [12:12] copie vers le presse-papiers 
  • 12.13
    Qui aurait pitié du charmeur que mord le serpent et de tous ceux qui affrontent les bêtes féroces ?
 Si [12:13] copie vers le presse-papiers 
  • 12.14
    Il en va de même de celui qui fait du pécheur son compagnon et qui prend part à ses péchés.
 Si [12:14] copie vers le presse-papiers 
  • 12.15
    Il reste quelque temps avec toi, mais, si tu chancelles, il ne se contient plus.
 Si [12:15] copie vers le presse-papiers 
  • 12.16
    L'ennemi n'a que douceur sur les lèvres, mais dans son coeur il médite de te jeter dans la fosse. L'ennemi a des larmes dans les yeux, et s'il trouve l'occasion il ne se rassasiera pas de sang.
 Si [12:16] copie vers le presse-papiers 
  • 12.17
    Si le sort t'est contraire, tu le trouveras là avant toi, et sous prétexte de t'aider il te saisira le talon.
 Si [12:17] copie vers le presse-papiers 
  • 12.18
    Il hochera la tête et battra des mains, il ne fera que murmurer et changer de visage.
 Si [12:18] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres