Je veux louer Yahvé tant que je vis, je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure. Ps 146.2

Bible de Jérusalem ++

Il s'agit d'un livre deutérocanonique, ce sont des textes admis secondairement par l'Église catholique, ceux de l'Ancien Testament ne font pas partie de la Bible hébraïque et le protestantisme ne voit pas ces livres comme inspirés et les considèrent donc comme pseudépigraphes (ou apocryphes).Fermer
  • Copier dans le presse-papier
  • 7.1
    Je suis, moi aussi, un homme mortel, pareil à tous, un descendant du premier être formé de la terre. J'ai été modelé en chair dans le ventre d'une mère,
 Sg [7:1] copie vers le presse-papiers 
  • 7.2
    où, pendant dix mois, dans le sang j'ai pris consistance, à partir d'une semence d'homme et du plaisir, compagnon du sommeil.
 Sg [7:2] copie vers le presse-papiers 
  • 7.3
    A ma naissance, moi aussi j'ai aspiré l'air commun, je suis tombé sur la terre qui nous reçoit tous pareillement, et des pleurs, comme pour tous, furent mon premier cri.
 Sg [7:3] copie vers le presse-papiers 
  • 7.4
    J'ai été élevé dans les langes et parmi les soucis.
 Sg [7:4] copie vers le presse-papiers 
  • 7.5
    Aucun roi ne connut d'autre début d'existence :
 Sg [7:5] copie vers le presse-papiers 
  • 7.6
    même façon pour tous d'entrer dans la vie et pareille façon d'en sortir.
 Sg [7:6] copie vers le presse-papiers 
  • 7.7
    C'est pourquoi j'ai prié, et l'intelligence m'a été donnée, j'ai invoqué, et l'esprit de Sagesse m'est venu.
 Sg [7:7] copie vers le presse-papiers 
  • 7.8
    Je l'ai préférée aux sceptres et aux trônes et j'ai tenu pour rien la richesse en comparaison d'elle.
 Sg [7:8] copie vers le presse-papiers 
  • 7.9
    Je ne lui ai pas égalé la pierre la plus précieuse ; car tout l'or, au regard d'elle, n'est qu'un peu de sable, à côté d'elle, l'argent compte pour de la boue.
 Sg [7:9] copie vers le presse-papiers 
  • 7.10
    Plus que santé et beauté je l'ai aimée et j'ai préféré l'avoir plutôt que la lumière, car son éclat ne connaît point de repos.
 Sg [7:10] copie vers le presse-papiers 
  • 7.11
    Mais avec elle me sont venus tous les biens et, par ses mains, une incalculable richesse.
 Sg [7:11] copie vers le presse-papiers 
  • 7.12
    De tous ces biens je me suis réjoui, parce que c'est la Sagesse qui les amène ; j'ignorais pourtant qu'elle en fût la mère.
 Sg [7:12] copie vers le presse-papiers 
  • 7.13
    Ce que j'ai appris sans faute, je le communiquerai sans envie, je ne cacherai pas sa richesse.
 Sg [7:13] copie vers le presse-papiers 
  • 7.14
    Car elle est pour les hommes un trésor inépuisable, ceux qui l'acquièrent s'attirent l'amitié de Dieu, recommandés par les dons qui viennent de l'instruction.
 Sg [7:14] copie vers le presse-papiers 
  • 7.15
    Que Dieu me donne d'en parler à son gré et de concevoir des pensées dignes des dons reçus, parce qu'il est lui‑même et le guide de la Sagesse et le directeur des sages ;
 Sg [7:15] copie vers le presse-papiers 
  • 7.16
    nous sommes en effet dans sa main, et nous et nos paroles, et toute intelligence et tout savoir pratique.
 Sg [7:16] copie vers le presse-papiers 
  • 7.17
    C'est lui qui m'a donné une connaissance infaillible des êtres, pour connaître la structure du monde et l'activité des éléments,
 Sg [7:17] copie vers le presse-papiers 
  • 7.18
    le commencement, la fin et le milieu des temps, les alternances des solstices et les changements des saisons,
 Sg [7:18] copie vers le presse-papiers 
  • 7.19
    les cycles de l'année et les positions des astres,
 Sg [7:19] copie vers le presse-papiers 
  • 7.20
    la nature des animaux et les instincts des bêtes sauvages, le pouvoir des esprits et les pensées des hommes, les variétés de plantes et les vertus des racines.
 Sg [7:20] copie vers le presse-papiers 
  • 7.21
    Tout ce qui est caché et visible, je l'ai connu ; car c'est l'ouvrière de toutes choses qui m'a instruit, la Sagesse !
 Sg [7:21] copie vers le presse-papiers 
  • 7.22
    En elle est, en effet, un esprit intelligent, saint, unique, multiple, subtil, mobile, pénétrant, sans souillure, clair, impassible, ami du bien, prompt,
 Sg [7:22] copie vers le presse-papiers 
  • 7.23
    irrésistible, bienfaisant, ami des hommes, ferme, sûr, sans souci, qui peut tout, surveille tout, pénètre à travers tous les esprits, les intelligents, les purs, les plus subtils.
 Sg [7:23] copie vers le presse-papiers 
  • 7.24
    Car plus que tout mouvement la Sagesse est mobile ; elle traverse et pénètre tout à cause de sa pureté.
 Sg [7:24] copie vers le presse-papiers 
  • 7.25
    Elle est en effet un effluve de la puissance de Dieu, une émanation toute pure de la gloire du Tout‑Puissant ; aussi rien de souillé ne s'introduit en elle.
 Sg [7:25] copie vers le presse-papiers 
  • 7.26
    Car elle est un reflet de la lumière éternelle, un miroir sans tache de l'activité de Dieu, une image de sa bonté.
 Sg [7:26] copie vers le presse-papiers 
  • 7.27
    Bien qu'étant seule, elle peut tout, demeurant en elle‑même, elle renouvelle l'univers et, d'âge en âge passant en des âmes saintes, elle en fait des amis de Dieu et des prophètes ;
 Sg [7:27] copie vers le presse-papiers 
  • 7.28
    car Dieu n'aime que celui qui habite avec la Sagesse.
 Sg [7:28] copie vers le presse-papiers 
  • 7.29
    Elle est, en effet, plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations, comparée à la lumière, elle l'emporte ;
 Sg [7:29] copie vers le presse-papiers 
  • 7.30
    car celle‑ci fait place à la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne prévaut pas.
 Sg [7:30] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres