Que soient nombreuses tes relations, mais pour les conseillers prends‑en un entre mille. Si 6.6

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 8.1
    Or les gens d'Ephraïm dirent à Gédéon : « Quelle est donc cette manière d'agir envers nous : tu ne nous as pas convoqués lorsque tu es allé combattre Madiân ? » Et ils le prirent violemment à partie.
 Jg [8:1] copie vers le presse-papiers 
  • 8.2
    Il leur répondit : « Qu'ai‑je donc fait en comparaison de vous ? Le grappillage d'Ephraïm, n'est‑ce pas plus que la vendange d'Abiézer ?
 Jg [8:2] copie vers le presse-papiers 
  • 8.3
    C'est entre vos mains que Dieu a livré les chefs de Madiân, Oreb et Zéeb. Qu'ai‑je pu faire en comparaison de vous ? » Sur ces paroles, leur emportement contre lui se calma.
 Jg [8:3] copie vers le presse-papiers 
  • 8.4
    Gédéon arriva au Jourdain et le traversa, mais lui et les 300 hommes qu'il avait avec lui étaient harassés par la poursuite.
 Jg [8:4] copie vers le presse-papiers 
  • 8.5
    Il dit donc aux gens de Sukkot : « Donnez, je vous prie, des galettes de pain à la troupe qui me suit, car elle est harassée, et je suis à la poursuite de Zébah et de Calmunna, rois de Madiân. »
 Jg [8:5] copie vers le presse-papiers 
  • 8.6
    Mais les chefs de Sukkot répondirent : « Les mains de Zébah et de Calmunna sont‑elles déjà dans ton poing pour que nous donnions du pain à ton armée »
 Jg [8:6] copie vers le presse-papiers 
  • 8.7
    « Eh bien ! répliqua Gédéon, lorsque Yahvé aura livré en mes mains Zébah et Calmunna, je vous déchirerai les chairs sur les épines du désert et les chardons. »
 Jg [8:7] copie vers le presse-papiers 
  • 8.8
    De là, il monta à Penuel et il parla de la même manière aux gens de Penuel, qui répondirent comme l'avaient fait les gens de Sukkot.
 Jg [8:8] copie vers le presse-papiers 
  • 8.9
    Il répliqua également aux gens de Penuel : « Quand je reviendrai vainqueur, je détruirai cette tour. »
 Jg [8:9] copie vers le presse-papiers 
  • 8.10
    Zébah et Calmunna se trouvaient dans le Qarqor avec leur armée, environ 15.000 hommes, tous ceux qui étaient restés de l'armée des fils de l'Orient. Ceux qui étaient tombés étaient au nombre de 120.000 hommes tirant l'épée.
 Jg [8:10] copie vers le presse-papiers 
  • 8.11
    Gédéon monta par la route de ceux qui habitent sous la tente, à l'est de Nobah et de Yogbéha, et il défit l'armée, alors qu'elle se croyait en sûreté.
 Jg [8:11] copie vers le presse-papiers 
  • 8.12
    Zébah et Calmunna s'enfuirent. Il les poursuivit et il fit prisonniers les deux rois de Madiân, Zébah et Calmunna. Quant à l'armée, il la mit en déroute.
 Jg [8:12] copie vers le presse-papiers 
  • 8.13
    Après la bataille, Gédéon fils de Yoash s'en revint par la montée de Harès.
 Jg [8:13] copie vers le presse-papiers 
  • 8.14
    Ayant arrêté un jeune homme des gens de Sukkot, il le questionna et celui‑ci lui donna par écrit les noms des chefs de Sukkot et des anciens, 77 hommes.
 Jg [8:14] copie vers le presse-papiers 
  • 8.15
    Gédéon se rendit alors auprès des gens de Sukkot et dit : « Voici Zébah et Calmunna, au sujet desquels vous m'avez raillé, disant : Les mains de Zébah et de Calmunna sont‑elles déjà dans ton poing pour que nous donnions du pain à tes gens harassés ? »
 Jg [8:15] copie vers le presse-papiers 
  • 8.16
    Il saisit alors les anciens de la ville et, prenant des épines du désert et des chardons, il déchira les gens de Sukkot.
 Jg [8:16] copie vers le presse-papiers 
  • 8.17
    Il détruisit la tour de Penuel et massacra les habitants de la ville.
 Jg [8:17] copie vers le presse-papiers 
  • 8.18
    Puis il dit à Zébah et Calmunna : « Comment donc étaient ces hommes que vous avez tués au Tabor » ‑ « Ils te ressemblaient, répondirent‑ils. Chacun d'eux avait l'air d'un fils de roi »
 Jg [8:18] copie vers le presse-papiers 
  • 8.19
    « C'étaient mes frères, fils de ma mère, reprit Gédéon. Par la vie de Yahvé ! si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas. »
 Jg [8:19] copie vers le presse-papiers 
  • 8.20
    Alors il commanda à Yéter, son fils aîné : « Debout ! Tue‑les. » Mais l'enfant ne tira pas son épée, il n'osait pas, car il était encore jeune.
 Jg [8:20] copie vers le presse-papiers 
  • 8.21
    Zébah et Calmunna dirent alors : « Debout ! toi, et frappe‑nous, car tel est l'homme, telle est sa force. » Alors Gédéon se leva, il tua Zébah et Calmunna et il prit les croissants qui étaient au cou de leurs chameaux.
 Jg [8:21] copie vers le presse-papiers 
  • 8.22
    Les gens d'Israël dirent à Gédéon : « Règne sur nous, toi, ton fils et ton petit‑fils, puisque tu nous a sauvés de la main de Madiân. »
 Jg [8:22] copie vers le presse-papiers 
  • 8.23
    Mais Gédéon leur répondit : « Ce n'est pas moi qui régnerai sur vous, ni mon fils non plus, car c'est Yahvé qui régnera sur vous. »
 Jg [8:23] copie vers le presse-papiers 
  • 8.24
    « Laissez‑moi, ajouta Gédéon, vous faire une requête. Que chacun de vous me donne un anneau de son butin. » Les vaincus avaient en effet des anneaux d'or, car c'étaient des Ismaélites.
 Jg [8:24] copie vers le presse-papiers 
  • 8.25
    « Nous les donnerons volontiers » répondirent‑ils. Il étendit donc son manteau et ils y jetèrent chacun un anneau de son butin.
 Jg [8:25] copie vers le presse-papiers 
  • 8.26
    Le poids des anneaux d'or qu'il avait demandés s'éleva à 1.700 sicles d'or, sans compter les croissants, les pendants d'oreilles et les vêtements de pourpre que portaient les rois de Madiân, sans compter non plus les colliers qui étaient au cou de leurs chameaux.
 Jg [8:26] copie vers le presse-papiers 
  • 8.27
    Gédéon en fit un éphod qu'il plaça dans sa ville, à Ophra. Tout Israël s'y prostitua après lui et ce fut un piège pour Gédéon et sa maison.
 Jg [8:27] copie vers le presse-papiers 
  • 8.28
    Ainsi Madiân fut abaissé devant les Israélites. Il ne releva plus la tête et le pays fut en repos pendant 40 ans, aussi longtemps que vécut Gédéon.
 Jg [8:28] copie vers le presse-papiers 
  • 8.29
    Yerubbaal, fils de Yoash, s'en alla donc et demeura dans sa maison.
 Jg [8:29] copie vers le presse-papiers 
  • 8.30
    Gédéon eut 70 fils, issus de lui, car il avait beaucoup de femmes.
 Jg [8:30] copie vers le presse-papiers 
  • 8.31
    Sa concubine qui résidait à Sichem lui enfanta, elle aussi, un fils, auquel il donna le nom d'Abimélek.
 Jg [8:31] copie vers le presse-papiers 
  • 8.32
    Gédéon, fils de Yoash, mourut après une heureuse vieillesse et on l'ensevelit dans le tombeau de Yoash, son père, à Ophra d'Abiézer.
 Jg [8:32] copie vers le presse-papiers 
  • 8.33
    Après la mort de Gédéon, les Israélites recommencèrent à se prostituer aux Baals et ils prirent pour dieu Baal‑Berit.
 Jg [8:33] copie vers le presse-papiers 
  • 8.34
    Les Israélites ne se souvinrent plus de Yahvé, leur Dieu, qui les avait délivrés de la main de tous les ennemis d'alentour.
 Jg [8:34] copie vers le presse-papiers 
  • 8.35
    Et à la maison de Yerubbaal‑Gédéon, ils ne montrèrent pas la gratitude méritée par tout le bien qu'elle avait fait à Israël.
 Jg [8:35] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres