La route des justes est comme la lumière de l'aube, dont l'éclat grandit jusqu'au plein jour ; Pr 4.18


Bible de Jérusalem ++

Autres
Les apocryphes
Le Protévangile de Jacques
1
  • 1.1
    Les histoires des douze tribus racontent qu'un homme fort riche, Joachim, apportait au Seigneur double offrande, se disant : « Le supplément sera pour tout le peuple et la part que je dois pour la remise de mes fautes ira au Seigneur, afin qu'il me soit propice. »
  [1:1] copie vers le presse-papiers 
  • 1.2
    Vint le grand jour du Seigneur, et les fils d'Israël apportaient leurs présents. Or Ruben se dresse devant lui et dit : « Tu n'as pas le droit de déposer le premier tes offrandes, puisque tu n'as pas eu de postérité en Israël. »
  [1:2] copie vers le presse-papiers 
  • 1.3
    Joachim eut grand chagrin, et il s'en alla consulter les registres des douze tribus du peuple, se disant : « Je verrai bien dans leurs archives si je suis le seul à n'avoir pas engendré en Israël ! » Il chercha, et découvrit que tous les justes avaient suscité une postérité en Israël. Et il se souvint du patriarche Abraham ; sur ses vieux jours, le Seigneur Dieu lui avait donné un fils, Isaac.
  [1:3] copie vers le presse-papiers 
  • 1.4
    Alors, accablé de tristesse, Joachim ne reparut pas devant sa femme, et il se rendit dans le désert ; il y planta sa tente et, quarante jours et quarante nuits, il jeûna, se disant : « Je ne descendrai plus manger ni boire, avant que le Seigneur mon Dieu m'ait visité. La prière sera ma nourriture et ma boisson. »
  [1:4] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres