La charité ne fait point de tort au prochain. La charité est donc la Loi dans sa plénitude. Rm 13.10

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 41.1
    Deux ans après, il advint que Pharaon eut un songe : il se tenait près du Nil
 Gn [41:1] copie vers le presse-papiers 
  • 41.2
    et il vit monter du Nil sept vaches de belle apparence et grasses de chair, qui pâturèrent dans les joncs.
 Gn [41:2] copie vers le presse-papiers 
  • 41.3
    Mais voici que sept autres vaches montèrent du Nil derrière elles, laides d'apparence et maigres de chair, et elles se rangèrent à côté des premières, sur la rive du Nil.
 Gn [41:3] copie vers le presse-papiers 
  • 41.4
    Et les vaches laides d'apparence et maigres de chair dévorèrent les sept vaches grasses et belles d'apparence. Alors Pharaon s'éveilla.
 Gn [41:4] copie vers le presse-papiers 
  • 41.5
    Il se rendormit et eut un second songe : sept épis montaient d'une même tige, gros et beaux.
 Gn [41:5] copie vers le presse-papiers 
  • 41.6
    Mais voici que sept épis grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.
 Gn [41:6] copie vers le presse-papiers 
  • 41.7
    Et les épis grêles engloutirent les sept épis gros et pleins. Alors Pharaon s'éveilla : voilà que c'était un songe !
 Gn [41:7] copie vers le presse-papiers 
  • 41.8
    Au matin, l'esprit troublé, Pharaon fit appeler tous les magiciens et tous les sages d'Egypte et il leur raconta le songe qu'il avait eu, mais personne ne put l'expliquer à Pharaon.
 Gn [41:8] copie vers le presse-papiers 
  • 41.9
    Alors, le grand échanson adressa la parole à Pharaon et dit : « Je dois confesser aujourd'hui mes fautes !
 Gn [41:9] copie vers le presse-papiers 
  • 41.10
    Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs et les avait mis aux arrêts chez le commandant des gardes, moi et le grand panetier.
 Gn [41:10] copie vers le presse-papiers 
  • 41.11
    Nous eûmes un songe, la même nuit, lui et moi, mais la signification du songe était différente pour chacun.
 Gn [41:11] copie vers le presse-papiers 
  • 41.12
    Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du commandant des gardes. Nous lui avons raconté nos songes et il nous les a interprétés : il a interprété le songe de chacun.
 Gn [41:12] copie vers le presse-papiers 
  • 41.13
    Et juste comme il nous l'avait expliqué, ainsi arriva‑t‑il : je fus rétabli dans mon emploi et l'autre fut pendu. »
 Gn [41:13] copie vers le presse-papiers 
  • 41.14
    Alors Pharaon fit appeler Joseph, et on l'amena en hâte de la prison. Il se rasa, changea de vêtements et se présenta devant Pharaon.
 Gn [41:14] copie vers le presse-papiers 
  • 41.15
    Pharaon dit à Joseph : « J'ai eu un songe et personne ne peut l'interpréter. Mais j'ai entendu dire de toi qu'il te suffit d'entendre un songe pour savoir l'interpréter. »
 Gn [41:15] copie vers le presse-papiers 
  • 41.16
    Joseph répondit à Pharaon : « Je ne compte pas ! C'est Dieu qui donnera à Pharaon une réponse favorable. »
 Gn [41:16] copie vers le presse-papiers 
  • 41.17
    Alors Pharaon parla ainsi à Joseph : « Dans mon songe, il me semblait que je me tenais sur la rive du Nil.
 Gn [41:17] copie vers le presse-papiers 
  • 41.18
    Voici que montèrent du Nil sept vaches grasses de chair et belles d'aspect, qui pâturèrent dans les joncs.
 Gn [41:18] copie vers le presse-papiers 
  • 41.19
    Mais voici que sept autres vaches montèrent après elles, efflanquées, très laides d'aspect et maigres de chair, je n'en ai jamais vu d'aussi laides dans tout le pays d'Egypte.
 Gn [41:19] copie vers le presse-papiers 
  • 41.20
    Les vaches maigres et laides dévorèrent les sept premières, les vaches grasses.
 Gn [41:20] copie vers le presse-papiers 
  • 41.21
    Et lorsqu'elles les eurent avalées, on ne s'aperçut pas qu'elles les avaient avalées, car leur apparence était aussi laide qu'au début. Là‑dessus, je m'éveillai.
 Gn [41:21] copie vers le presse-papiers 
  • 41.22
    Puis j'ai vu en songe sept épis monter d'une même tige, pleins et beaux.
 Gn [41:22] copie vers le presse-papiers 
  • 41.23
    Mais voici que sept épis desséchés, grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.
 Gn [41:23] copie vers le presse-papiers 
  • 41.24
    Et les épis grêles engloutirent les sept beaux épis. J'ai dit cela aux magiciens mais il n'y a personne qui me donne la réponse. »
 Gn [41:24] copie vers le presse-papiers 
  • 41.25
    Joseph dit à Pharaon : « Le Pharaon n'a fait qu'un seul songe : Dieu a annoncé à Pharaon ce qu'il va accomplir.
 Gn [41:25] copie vers le presse-papiers 
  • 41.26
    Les sept belles vaches représentent sept années, et les sept beaux épis représentent sept années, c'est un seul et même songe.
 Gn [41:26] copie vers le presse-papiers 
  • 41.27
    Les sept vaches maigres et laides qui montent ensuite représentent sept années et aussi les sept épis grêles et brûlés par le vent d'est : c'est qu'il y aura sept années de famine.
 Gn [41:27] copie vers le presse-papiers 
  • 41.28
    C'est ce que j'ai dit à Pharaon ; Dieu a montré à Pharaon ce qu'il va accomplir :
 Gn [41:28] copie vers le presse-papiers 
  • 41.29
    voici que viennent sept années où il y aura grande abondance dans tout le pays d'Egypte,
 Gn [41:29] copie vers le presse-papiers 
  • 41.30
    puis leur succéderont sept années de famine et on oubliera toute l'abondance dans le pays d'Egypte ; la famine épuisera le pays
 Gn [41:30] copie vers le presse-papiers 
  • 41.31
    et l'on ne saura plus ce qu'était l'abondance dans le pays, en face de cette famine qui suivra, car elle sera très dure.
 Gn [41:31] copie vers le presse-papiers 
  • 41.32
    Et si le songe de Pharaon s'est renouvelé deux fois, c'est que la chose est bien décidée de la part de Dieu et que Dieu a hâte de l'accomplir.
 Gn [41:32] copie vers le presse-papiers 
  • 41.33
    « Maintenant, que Pharaon discerne un homme intelligent et sage et qu'il l'établisse sur le pays d'Egypte.
 Gn [41:33] copie vers le presse-papiers 
  • 41.34
    Que Pharaon agisse et qu'il institue des fonctionnaires sur le pays ; il imposera au cinquième le pays d'Egypte pendant les sept années d'abondance,
 Gn [41:34] copie vers le presse-papiers 
  • 41.35
    ils ramasseront tous les vivres de ces bonnes années qui viennent, ils emmagasineront le blé sous l'autorité de Pharaon, ils mettront les vivres dans les villes et les y garderont.
 Gn [41:35] copie vers le presse-papiers 
  • 41.36
    Ces vivres serviront de réserve au pays pour les sept années de famine qui s'abattront sur le pays d'Egypte, et le pays ne sera pas exterminé par la famine. »
 Gn [41:36] copie vers le presse-papiers 
  • 41.37
    Le discours plut à Pharaon et à tous ses officiers
 Gn [41:37] copie vers le presse-papiers 
  • 41.38
    et Pharaon dit à ses officiers : « Trouverons‑nous un homme comme celui‑ci, en qui soit l'esprit de Dieu ? »
 Gn [41:38] copie vers le presse-papiers 
  • 41.39
    Alors Pharaon dit à Joseph : « Après que Dieu t'a fait connaître tout cela, il n'y a personne d'intelligent et de sage comme toi.
 Gn [41:39] copie vers le presse-papiers 
  • 41.40
    C'est toi qui seras mon maître du palais et tout mon peuple se conformera à tes ordres, je ne te dépasserai que par le trône. »
 Gn [41:40] copie vers le presse-papiers 
  • 41.41
    Pharaon dit à Joseph : « Vois : je t'établis sur tout le pays d'Egypte »
 Gn [41:41] copie vers le presse-papiers 
  • 41.42
    et Pharaon ôta son anneau de sa main et le mit à la main de Joseph, il le revêtit d'habits de lin fin et lui passa au coule collier d'or.
 Gn [41:42] copie vers le presse-papiers 
  • 41.43
    Il le fit monter sur le meilleur char qu'il avait après le sien et on criait devant lui « Abrek ». Ainsi fut‑il établi surtout le pays d'Egypte.
 Gn [41:43] copie vers le presse-papiers 
  • 41.44
    Pharaon dit à Joseph : « Je suis Pharaon, mais sans ta permission personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Egypte. »
 Gn [41:44] copie vers le presse-papiers 
  • 41.45
    Et Pharaon imposa à Joseph le nom de Cophnat‑Panéah et il lui donna pour femme Asnat, fille de Poti‑Phéra, prêtre d'On. Et Joseph partit pour le pays d'Egypte.
 Gn [41:45] copie vers le presse-papiers 
  • 41.46
    Joseph avait 30 ans lorsqu'il se présenta devant Pharaon, roi d'Egypte, et Joseph quitta la présence de Pharaon et parcourut tout le pays d'Egypte.
 Gn [41:46] copie vers le presse-papiers 
  • 41.47
    Pendant les sept années d'abondance, la terre produisit à profusion
 Gn [41:47] copie vers le presse-papiers 
  • 41.48
    et il ramassa tous les vivres des sept années où il y eut abondance au pays d'Egypte et déposa les vivres dans les villes, mettant dans chaque ville les vivres de la campagne environnante.
 Gn [41:48] copie vers le presse-papiers 
  • 41.49
    Joseph emmagasina le blé comme le sable de la mer, en telle quantité qu'on renonça à en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.
 Gn [41:49] copie vers le presse-papiers 
  • 41.50
    Avant que vînt l'année de la famine, il naquit à Joseph deux fils que lui donna Asnat, fille de Poti‑Phéra, prêtre d'On.
 Gn [41:50] copie vers le presse-papiers 
  • 41.51
    Joseph donna à l'aîné le nom de Manassé, « car, dit‑il, Dieu m'a fait oublier toute ma peine et toute la famille de mon père. »
 Gn [41:51] copie vers le presse-papiers 
  • 41.52
    Quant au second, il l'appela Ephraïm, « car, dit‑il, Dieu m'a rendu fécond au pays de mon malheur. »
 Gn [41:52] copie vers le presse-papiers 
  • 41.53
    Alors prirent fin les sept années d'abondance qu'il y eut au pays d'Egypte
 Gn [41:53] copie vers le presse-papiers 
  • 41.54
    et commencèrent à venir les sept années de famine, comme l'avait dit Joseph. Il y avait famine dans tous les pays, mais il y avait du pain dans tout le pays d'Egypte.
 Gn [41:54] copie vers le presse-papiers 
  • 41.55
    Puis tout le pays d'Egypte souffrit de la faim et le peuple demanda à grands cris du pain à Pharaon, mais Pharaon dit à tous les Egyptiens : « Allez à Joseph et faites ce qu'il vous dira »
 Gn [41:55] copie vers le presse-papiers 
  • 41.56
    La famine sévissait par toute la terre. ‑ Alors Joseph ouvrit tous les magasins à blé et vendit du grain aux Egyptiens. La famine s'aggrava encore au pays d'Egypte.
 Gn [41:56] copie vers le presse-papiers 
  • 41.57
    De toute la terre on vint en Egypte pour acheter du grain à Joseph, car la famine s'aggravait par toute la terre.
 Gn [41:57] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres