Garde ton amour à ceux qui te connaissent, et ta justice aux coeurs droits. Ps 36.11

Bible de Jérusalem ++

  • Copier dans le presse-papier
  • 33.1
    Jacob levant les yeux, vit qu'Esaü arrivait accompagné de 400 hommes. Alors, il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes,
 Gn [33:1] copie vers le presse-papiers 
  • 33.2
    il mit en tête les servantes et leurs enfants, plus loin Léa et ses enfants, plus loin Rachel et Joseph.
 Gn [33:2] copie vers le presse-papiers 
  • 33.3
    Cependant, lui‑même passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
 Gn [33:3] copie vers le presse-papiers 
  • 33.4
    Mais Esaü, courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.
 Gn [33:4] copie vers le presse-papiers 
  • 33.5
    Lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit les femmes et les enfants, il demanda : « Qui sont ceux que tu as là ? » Jacob répondit : « Ce sont les enfants dont Dieu a gratifié ton serviteur. »
 Gn [33:5] copie vers le presse-papiers 
  • 33.6
    Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent.
 Gn [33:6] copie vers le presse-papiers 
  • 33.7
    Léa s'approcha elle aussi avec ses enfants et ils se prosternèrent ; enfin Joseph et Rachel s'approchèrent.
 Gn [33:7] copie vers le presse-papiers 
  • 33.8
    Esaü demanda : « Que veux‑tu faire de tout ce camp que j'ai rencontré » ‑ « C'est, répondit‑il, pour trouver grâce aux yeux de Monseigneur. »
 Gn [33:8] copie vers le presse-papiers 
  • 33.9
    Esaü reprit : « J'ai suffisamment, mon frère, garde ce qui est à toi. »
 Gn [33:9] copie vers le presse-papiers 
  • 33.10
    Mais Jacob dit : « Non, je t'en prie ! Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, reçois de ma main mon présent. En effet, j'ai affronté ta présence comme on affronte celle de Dieu, et tu m'as bien reçu.
 Gn [33:10] copie vers le presse-papiers 
  • 33.11
    Accepte donc le présent qui t'est apporté, car Dieu m'a favorisé et j'ai tout ce qu'il me faut » et, sur ses instances, Esaü accepta.
 Gn [33:11] copie vers le presse-papiers 
  • 33.12
    Celui‑ci dit : « Levons le camp et partons, je marcherai en tête. »
 Gn [33:12] copie vers le presse-papiers 
  • 33.13
    Mais Jacob lui répondit : « Monseigneur sait que les enfants sont délicats et que je dois penser aux brebis et aux vaches qui allaitent : si on les surmène un seul jour, tout le bétail va mourir.
 Gn [33:13] copie vers le presse-papiers 
  • 33.14
    Que Monseigneur parte donc en avant de son serviteur ; pour moi, je cheminerai doucement au pas du troupeau que j'ai devant moi et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez Monseigneur, en Séïr. »
 Gn [33:14] copie vers le presse-papiers 
  • 33.15
    Alors Esaü dit : « Je vais au moins laisser avec toi une partie des gens qui m'accompagnent ! » Mais Jacob répondit : « Pourquoi cela ? Que je trouve seulement grâce aux yeux de Monseigneur ! »
 Gn [33:15] copie vers le presse-papiers 
  • 33.16
    Esaü reprit ce jour‑là sa route vers Séïr,
 Gn [33:16] copie vers le presse-papiers 
  • 33.17
    mais Jacob partit pour Sukkot, il se bâtit une maison et fit des huttes pour son bétail ; c'est pourquoi on a donné à l'endroit le nom de Sukkot.
 Gn [33:17] copie vers le presse-papiers 
  • 33.18
    Puis Jacob arriva sain et sauf à la ville de Sichem, au pays de Canaan, lorsqu'il revint de Paddân‑Aram, et il campa en face de la ville.
 Gn [33:18] copie vers le presse-papiers 
  • 33.19
    Il acheta aux fils de Hamor, le père de Sichem, pour cent pièces d'argent, la parcelle de champ où il avait dressé sa tente
 Gn [33:19] copie vers le presse-papiers 
  • 33.20
    et il y érigea un autel, qu'il nomma « El, Dieu d'Israël. »
 Gn [33:20] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres